Une rentrée scolaire timide à Kinshasa

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’engouement n’est pas au rendez-vous le premier jour de la rentrée scolaire 2017-2018 à Kinshasa, capitale de la RDC. A peine quelques enfants bleu et blanc étaient perceptibles dans les rues de Kinshasa.

Au collège Notre Dame d’Afrique de Lemba Foire, Monsieur Mukendi, préfet et chef d’établissement a procédé à l’ouverture solennelle de la rentrée scolaire devant environ cent élèves seulement dont la plupart accompagnés de leurs parents. Ces derniers s’affairent à payer les premiers frais. Comme à l’accoutumée, le chef d’établissement a présenté tout le personnel de son institution.

Interrogés, les professeurs ont assuré de dispenser les cours en attendant la concrétisation des clauses de l’accord signé dernièrement entre le gouvernement et les syndicats.

Les raisons de cette rentrée timide divergent. Les uns parlent de la carence des moyens financiers des parents.Les autres par contre évoquent la psychose installée dans le chef des parents suite aux menaces à l’endroit des parents qui oseraient envoyer leurs enfants à l’école. La crainte est la politisation de la rentrée telle que évoquée par le ministre de l’EPSP, Gaston Musemena.

JM Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*