Choléra : l’épidémie frappe 20 des 26 provinces de la RDC

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme au sujet de l’épidémie de choléra déclenchée en juillet en République démocratique du Cobgo (RDC), qui touche désormais 20 des 26 provinces du pays.

 

Le rythme de contamination est élevé: « Plus de 1.500 cas suspects » sont enregistrés chaque semaine depuis le mois de juillet, « les autorités de la RDC (avaient) déjà recensé un total cumulé de 24.217 cas suspects avec 528 décès », indique le communiqué du bureau de Kinshasa de l’agence onusienne. « Le risque de propagation demeure encore très élevé vers la région du Grand Kasaï (centre) où les conditions sanitaires et sécuritaires dégradées accroissent encore la vulnérabilité face à cette épidémie ». Selon un un communiqué du ministère de la santé rendu public le dimanche 12 novembre relayer par le site de la Radio Okapi. Six cents cas suspects de choléra ont été recensés dans sept nouvelles zones de santé dans la région du Kasaï, entre le 30 octobre et le 5 novembre dernier. Le Programme national d’élimination du choléra indique que la région du Kasaï manque de structures adaptées pour les soins. Cette structure dit avoir déjà enregistré un nombre important de décès, sans donner de chiffre précis. Sept nouvelles zones de santé dans l’espace Kasaï sont touchées par le choléra, dont le territoire de Luiza au Kasaï-Central. Ces 7 nouvelles zones aux 65 déjà affectées, protant à 72 le nombre total des zones touchées à travers le pays. Le coordonnateur du programme national d’élimination du choléra, le professeur Bompangue, dit avoir présenté un nouveau plan global de riposte contre le choléra qui, selon lui, est mis en œuvre depuis samedi. Ce plan prévoit de décentraliser la coordination nationale en dépêchant des équipes dans les zones les plus touchées. Ces équipes devront mener des investigations et intervenir. Pour lutter contre cette maladie, six tonnes d’intrants composées notamment de solution de réhydratation ont été acheminés dimanche à Ngandajika, Mwene Ditu et Luiza, les grands foyers apparus dans la région du Kasaï, a fait savoir le professeur Bompangue. Le ministère de la Santé veut éviter de revivre la catastrophe de Goma où une grande épidémie de choléra a coûté la vie à plus de 50 000 personnes en 1994.

 

Tarek O’brayane

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*