8ème congrès international de la femme africaine et de la diaspora : Des femmes congolaises à l’honneur  

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Sous le haut patronage du président en exercice de l’Union africaine et président de la République de Guinée, Alpha Condé, dix femmes performantes de la République Démocratique du Congo ont reçu la palme d’excellence en marge du 8ème congrès international de la femme africaine et de la diaspora organisé du 26 novembre au 30 novembre 2017 à Conakry par l’organisation panafricaine ‘’ Africa Femmes Performantes’’ (AFP).  

La première dame de la Guinée, Abidjam Condé a pris une part active aux travaux de ce congrès.

Il s’agit notamment de Martine Bukassa, ministre honoraire du développement rural, Justine Dhembu, Maire adjointe de la ville de Bunia dans la province de l’Ituri et Christiane Ekambo Munoki, Edirtice Responsable du journal en ligne ‘’ journaldesnations.net’’. Nous pouvons également relever en passant Agnès Landes, haut cadre à la Sociète nationale d’électricité ( SNEL), Justine Nzinge, cadre à l’OPEC, Justine Mbulatoma, membre de l’AFP. Du côté de la coordination, la palme d’excellence de la femme performante a été remise à Bean Likele, commissaire aux comptes de la coordination nationale et cadre à la Direction générale des Impôts ( DGI) ainsi que Mireille Siali, chargée de communication de l’AFP/ RD Congo .

Accompagné de son épouse, c’est personnellement, Alpha Condé qui a procédé à l’ouverture de ces assises. Le Forum d’AFP de Conakry a pour thème ‘’ Innovation, relation sud-sud et développement durable’’. L’objectif poursuivi est la réalisation d’une Afique et d’une diaspora unies et intégrées, une vision partagée pour un développement durable visant à relever les défis communs. Ce congrès rassemble de femmes de talents qui participent activement à l’émergence d’une nouvelle Afrique. Environ 50 femmes de la RD Congo ont pris part à ces travaux. Durant cinq jours, les femmes venues de tous les horizons étaient au pays de Sekou Touré pour réfléchir sur leur destinée et cogiter sur l’entreprenariat des femmes africaines à travers le monde.

Pendant le déroulement de ces jours intenses d’activités, Patricia Seke, d’origine camerounaise et présidente d’AFP a martelé ‘’ La femme africaine doit lutter pour son émancipation en favorisant l’unité, la coopération entre les Etats africains à travers le projet de la création de la banque d’Africa Femmes Performantes.

JM Mawete

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*