90 jours après son investiture à la tête du PPRD Henri Mova réalise sa première sortie

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Restauration de l’identité du parti, enjeu idéologique, consolidation du modèle d’administration du parti, enjeu managérial, crédibilisation de l’image du parti, enjeu communicationnel, autonomisation socio-économique du parti, enjeu de l’autogestion, amélioration de nos relations extérieures, enjeu du développement national et international. Tels sont les 5 axes de l’action qu’Henri Mova Sakanyi compte amorcer. Ce fut au cours de sa première sortie au cours d’une conférence de presse mercredi 13 août au siège du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), avenue Pumbu, à la Gombe.

Le nouveau secrétaire général du PPRD a défini à cette occasion sa future les grandes lignes de son action à la tête du parti présidentiel.
Pour Henri Mova, ‘‘il faut que le PPRD revienne sur ses bases du départ’’. Conscient de l’effritement dû à la gestion de la res publica, le nouveau secrétaire général pense ‘‘au-delà de sa réimplantation, que le PPRD doit chercher de nouvelles énergies et rappeler au bercail les enfants égarés’’. Nous voulons faire de ce parti un parti qui vive au-delà de nous, ‘‘peu de partis ont survécu à leurs géniteurs’’, a regretté l’ancien ambassadeur de la RDC en Belgique, certain que l’action du PPRD est salvatrice pour la RDC.

Cette rencontre avec la presse s’est déroulée en présence des cadres du parti dont le Vice-Premier ministre, Evariste Boshab, Secrétaire général sortant, justement très critiqué pour sa gestion personnalisée du parti, Toussaint Tshilombo, Kikaya Bin Karubi et Ramazani Shadari et Jean-Pierre Kambila, le directeur adjoint de cabinet du président de la République et communicateur de la Majorité présidentielle.
L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*