La RDC signe son émergence en communications et médias audio-visuels

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La télévision numérique terrestre (TNT) est désormais opérationnelle en RDC. Le lancement officiel de cette télévision a été effectué par Lambert Mende Omalanga, Ministre de la Communication et des Medias. C’était au cours d’une cérémonie organisée mercredi 17 juin dans le site de Teleconsult dans la commune de Ngaliema. Lambert Mende a indiqué que le processus d’extinction de la télévision analogique et le passage subséquent à la télévision numérique terrestre avec la mise en service du réseau de diffusion qui commence à Kinshasa, s’étendra progressivement sur toute l’étendue du territoire national. L’un des conséquences de cette situation est que désormais les assignations des fréquences pour la télévision en mode analogique sont devenues sans objet.

Avantage de la TNT
Selon Mende, le basculement de l’analogie vers le numérique terrestre procure de nombreux d’avantages notamment l’économie des ressources des fréquences grâce à l’exploitation des techniques de numérisation et de compression avec la possibilité qu’elle offre de diffuser plusieurs programmes sur une seule fréquence contrairement à l’analogique qui ne permettait que la diffusion d’un seul programme par fréquence. Il a indiqué que le programme d’action prioritaire du gouvernement dans le domaine de la communication et des médias audio-visuels vise à doter la RDC des moyens modernes et performants destinés à réduire la fracture numérique dans le but de permettre l’accès à l’information à un plus grand nombre des congolais. Lambert Mende a rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat, qui a fait de la modernisation de tous les aspects de la vie nationale ainsi que les médias, son cheval de bataille. Le ministre de la Communication et des médias a de même remercié tous les experts du comité national de migration pour le travail d’équipe réalisé qui a rendu possible ce saut qualitatif de l’audio-visuel en RDC. ‘‘ L’accord de Genève de l’union international des télécommunications (UIT) de 2006 appelé GE 06 a fixé le cadre général de la transition numérique qui a été adopté en raison notamment d’un certain nombre d’avantages indéniables ‘’, a déclaré Lambert Mende. Il fait noté que les nouveaux besoins de l’audio-visuel comme le multimédia et les applications interactives ne pouvaient plus être rencontrés avec les fréquences analogiques. Cependant, il a fait remarquer que la sous bande UHF situé entre 700 MHZ, a pu être amputée de service de télévision numérique terrestre pour être réservée à des services des communications électroniques émergentes. Ces services appelé le dividende numérique qui n’est autre qu’un stock des fréquences affectées à l’usage du secteur des télécommunications de nouvelle générations comme l’internet mobile ou la téléphonie mobile 4G. Mende a expliqué que l’économie des ressources énergétiques indispensables pour le fonctionnement de la télévision numérique de même que l’amélioration du confort des téléspectateurs grâce à une meilleure qualité des images et du son par rapport à l’analogie, sont d’autres avantages de la télévision numérique. Le porte-parole du gouvernement a précisé que le processus d’extinction de la diffusion de la télévision en mode analogique et de passage à la télévision numérique a effectivement démarré mercredi 17 juin pour les bandes de fréquence ultra High Fréquences (U7HF), soit la bande des 4706862 MHZ pour les pays d’Afrique subsaharienne et au 17 juin 2020 pour les bandes des fréquences en très hautes fréquences VHF soit de 174-230 MHZ. ‘‘ Le lancement de basculement de la RDC vers la télévision numérique qui commence par la ville de Kinshasa avant de s’étendre dans d’autres provinces. ‘‘ La norme de diffusion en télévision numérique en RDC est le DVBT 2et celle décodage vidéo est le MPEG4 ’‘, a indiqué. Ail a également souligné que le défi que le gouvernement est occupé à relever à travers le Comité national de migration vers le la télévision numérique terrestre consiste à l’extension, le déploiement et l’implantation des infrastructures et équipements numériques dans tous les centres stratégiques du réseau des réémetteurs terrestre du pays. Cette numérisation s’est à 4 temps. Il s’agit notamment de la numérisation des outils de production, du système de diffusion, des réseaux de transmission des signaux et la numérisation des terminaux de réception. Il a expliqué que ces tâches sont à accomplir respectivement par les éditeurs des programmes, les opérateurs de duplexage, le diffuseur public ou les diffuseurs privés et les ménages détenteurs d’appareils récepteurs TV en bout de chaine.

Se conformer à la nouvelle technologie
Le gouvernement a accordé a optimisé les chances de succès du basculement vers le numérique grâce à une extinction progressive du signal analogique après une période qu’une excédera pas l’année civile en cours. Mende a averti que pendant cette période de grâce, la diffusion sera interrompue sur toute l’étendue du territoire de RDC. Car, ce temps devra mis à profit pour donner aux ménages non équipée la possibilité d’acquérir un adaptateur numérique TNT externe, un décodeur disponible dans le, commerce pouvant permettre la réception des programmes diffusés en mode numérique par des appareils analogiques. Le ministre de la communication et des Medias a chuté en rappelant que les exigences techniques du nouveau paysage audio-visuel ont conduit le gouvernement de la République à mettre en place un diffuseur public chargé du transport et de la diffusion du signal en provenance des éditeurs des programmes de la télévision numérique gratuite dans les tous coins du pays. Le lancement de cette télévision numérique a été effectué en présence des plusieurs personnalités du pays, notamment des ministres, Vice-ministre de PT-NTIC, députés et sénateurs ainsi que des operateurs des télécommunications et des responsables des chaines de télévision émettant à Kinshasa.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*