Albert Tenembeto traîné en justice pour escroquerie

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Albert Tenembeto, ministre provincial en charge des Infrastructures, Travaux publics Réaménagement du territoire de la province de l’Équateur est accusé par Kathy Esao, une Congolaise résidant Londres, en Angleterre. L’affaire de l’escroquerie et abus de confiance remonte de 2013 lorsque cette dame avait expédié un colis de 450 kilos au ministre provincial via Jeannette Ndeke, la sœur de celui-ci. Ce colis des vêtements pour hommes et dames, des chaussures, des appareils électro ménagers, ainsi que certains articles de ménages était destiné à la vente, Esao s’attendant en retour au produit de cette vente. Près d’une année après, Kathy Esao n’est pas rentrée dans ses droits. A en croire l’expéditrice, le ministre aurait utilisé ces biens à son gré. Préoccupée par ce comportement, Kathy Esao a tenté en vain de joindre le ministre. Déterminée de tirer au clair l’affaire, Esao a fait le déplacement de Kinshasa en juillet dernier. Ayant joint Albert Tenembeto au téléphone, celui-ci lui répondra que ses neveux se sont servis de ces articles à son insu, et qu’il s’agissait d’ailleurs de déchets. Se confiant à la justice congolaise, Kathy Esao a déposé une plainte au Tribunal de Grandes instances de Gombe pour que l’affaire soit tranchée. Après un interrogatoire musclé le premier jour d’audience, le ministre aurait déclaré devant le magistrat qu’il avait bel et bien réceptionné le colis, ce dernier était constitué d’articles de peu de valeur, qu’il a distribués en cadeaux dans son entourage. De son coté Kathy Esao a déclaré que ce colis était destiné à la vente. En janvier 2013, elle accompagné le ministre incriminé à Mbandaka pour son investiture. Il faut dire qu’ils se connaissaient depuis Londres. Ils se sont entendus pour se lancer dans les affaires. Selon certaines versions, le ministre aurait reconnu les faits et promis de récupérer les biens offerts en cadeau auprès de ses proches et payer un supplément d’USD 1 000. Tous les efforts fournis pour joindre Mr Tenembeto se sont avérés vains.
Antha Luango

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

1 commentaire

  • Vérité choc

    La vérité c’est que Mme Cathy Esao est l’ ancienne maîtresse de M. Albert Tenembeto depuis Londres, où, ils se sont rencontrés. Une fois nommé Ministre; Tenembeto est tombé amoureux d’une autre femme et, Cathy s’est sentie trahie; d’où sa réaction
    Elle qui a supporté le s’ieur Tenembeto des années durant en Angleterre, espérait devenir “Madame ou Maman Ministre”. Mais voilà que monsieur le Ministre s’est choisi une autre femme, membre du gouvernement comme lui, et, chargée du Genre , famille, Médias , et Nouvelles technologies de l’Information; en l’occurrence: . Jeanine OTOHO Makado.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*