Après de vives tensions : Jefferson Abdallah visite Djungu  

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Une forte délégation du Comité provincial de sécurité conduite par le gouverneur de la province de l’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka s’est rendue dans le territoire de Djungu où une vive tension a été signalée il y a une semaine entre les communautés Hema et Lendu.

 

A son arrivée à Drodro dans la chefferie de Bahema-Nord, cette délégation a eu des échanges avec les leaders de ces deux communautés en conflit, après avoir suivi les explications de l’Administrateur du territoire de Djungu, Alfred Bongwalanga sur la genèse de ce conflit.

L’autorité urbaine et sa suite ont condamné cette situation, car après l’expérience malheureuse vécue avec la guerre de 1999 à 2003 qui occasionné de milliers de morts, l’Ituri n’a plus besoin des conflits interethniques.
La délégation s’est également rendue à Blukwa, chef-lieu de la chefferie des Bahema-Nord et à Blukwa-Mbi, dans le secteur de Walendu-Pitsi où ce conflit interethnique a également eu lieu. Sur place, le numéro un de la  province a déclaré que les auteurs de ce crime ne resteront pas impunis, la justice va s’occuper d’eux a-t-il martelé, avant d’interdire la commercialisation et la consommation des boissons fortement alcoolisées dans cette région qui serait aussi l’une des causes de la criminalité tant  décriée dans la région.

L’autorité provinciale a instruit l’Administrateur du territoire de Djungu ainsi qu’aux chefs de ces deux entités coutumières de poursuivre la mission de sensibilisation pour le retour de la paix.
Ce conflit fait suite à la mort de 4 personnes dont un militaire des FARDC.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*