Après le Nigéria et l’Égypte Thomas Luhaka annonce l’installation d’un satellite des télécommunications en RDC

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Vice-Premier ministre et ministres des Postes, Télécommunication et nouvelles technologies de l’information et de la communication (VPM PT-NTIC) Thomas Luhaka Losendjola, a présenté à l’opinion la maquette du premier satellite des Télécommunications en RDC, après le Nigeria et l’Égypte. C’est ce qui ressort d’un point de presse tenu mardi 23 juin à son cabinet de travail. Thomas LUHAKA a indiqué que la RDC affiche ses ambitions de devenir un leader dans le secteur des Télécommunications sur l’échiquier continental à l’instar des pays précités. Il a expliqué que pour y parvenir, la RDC dispose des moyens entre autres le déploiement de la Fibre optique sur toute l’étendue du territoire national, qui soit dite en passant tarde à venir. Celle-ci, constitue la voie de communication par excellence des informations à très haut débit a précisé l’orateur. Thomas Luhaka a affirmé que le Congo a affiché l’ambition de déployer 50.000 Km de la Fibre optique à travers le pays, quand bien même actuellement, on en est encore à 7.000 Km de la Fibre allant de Moanda dans la province du Kongo central en passant par Kinshasa via Lubumbashi dans la province du Katanga. ‘‘ La RDC sera le troisième pays africain à disposer de son propre satellite des télécommunications après le Nigeria et l’Égypte ‘‘, a souligné le vice premier ministre. Thomas Luhaka a indiqué que l’avènement de ce satellite sera buter a l’immensité du territoire national . Car, le RDC regorge des zones qui sont inaccessibles qui ne permettent pas d’installer convenablement la Fibre optique. Il, s’agit notamment des problèmes des forêts, des rivières, montagnes et autres. Ainsi, la solution complémentaire au déploiement de la Fibre optique. Il s’agit de la solution satellitaire, a souligné Thomas Luhaka

Benefices du satellite

Concernant les avantages qu’offre le satellite, le numéro un des PT-NTIC a relevé que celui-ci va partout où l’on peut se trouver notamment dans les milieux les plus reculés à l’instar de Bulumbu, Tshimbulu, pweto tshilenge ou encore a Watsa etc. Car, le satellite va survoler toute l’étendue de la RDC. En outre, le VPM PT-NTIC a souligné que le satellite fourni les services des télécommunications spécialement au niveau des régions qui ont une faible densité de la population. A en croire l’interlocuteur, les sociétés des Télécommunications sont plus implanté dans les grandes villes dans la mesure où il y a une forte concertation de la population et un revenu plus élevé. C’est ce qui explique l’absence des réseaux téléphoniques dans certains coins du pays. Avec l’utilisation du satellite, il y a lieu d’atteindre les zones isolées. Thomas Luhaka LOSENDJOLA a également présenté d’autres avantages que procure le satellite. Il s’agit de sécuriser les frontières de la RDC, de faciliter la création des emplois et l’augmentation des recettes du trésor du public. les pays voisins de la RDC voudrons bien se connecter à ce satellite, question d’améliorer leurs conditions des télécommunications. Pour le patron des télécommunications congolais, une autre raison qui justifie l’installation de ce satellite en RDC, c’est le retour du siège de l’Union africaine des Télécommunications (UAT) à Kinshasa, lequel était délocalisé à Nairobi au Kenya suite à l’instabilité politique et au désordre institutionnel qu’avait connu la RDC vers les débuts des années 1990. Le retour de ce siège dans la capitale est le fruit des négociations qu’il a entrepris lors de son périple en Afrique du Sud où il a pris part à la 16ème session ordinaire du conseil de l’Union africaine des Télécommunications. Luhaka LESENDJOLA a également annoncé que le projet ainsi que les études de faisabilité pour l’installation du satellite des télécommunications en RDC, sont déjà achevés et validés. Il faut cependant noter que le lancement de ce projet sera effectif lorsque les accords de financement seront conclus entre les parties. Le maitre d’ouvrage de ce projet, est une société chinoise nommée ‘‘ China Great Wall industry corporation’‘. Cette entreprise a été a été représentée par son manager en la personne de Shao Xu. Il convient de signaler que ceci s’inscrit dans le cadre des efforts que déploie le Président de la république pour l’émergence de la RDC.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*