Attaques du 30 décembre 2013: 30 adeptes de Mukungubila condamnés jusqu’à 15 ans de prison

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Trente-et-une personnes ont été condamnées et une autre acquittée mercredi 10 juin par le tribunal militaire de garnison de Kolwezi (Katanga) dans l’affaire qui oppose l’auditeur militaire aux adeptes du prophète Paul Joseph Mukungubila. Les peines vont de sept à quinze ans de prison ferme. Trente-deux prévenus, arrêtés à la fin de décembre 2013, étaient poursuivis pour rébellion et détention illégale d’armes de guerre.

Seize des trente-et-un condamnés sont des femmes. Toutes les femmes ont écopé d’une peine de sept ans de prison ferme. Parmi les condamnés, deux écopent de quinze ans de servitude pénale principale, onze autres de treize ans de prison. Deux autres prévenus ont été condamnés à huit ans de prison.

Un prévenu a été acquitté faute de preuves. Il avait été arrêté en cours de route et n’est pas reconnu comme membre de l’église du prophète Paul Joseph Mukungubila.

Ces prévenus étaient accusés d’avoir tenté de renverser le régime et de vouloir prendre par la force le pouvoir. Tous sont des adeptes du prophète Paul Joseph Mukungubila.

Ils avaient été arrêtés après les attaques du 30 décembre 2013 à Kolwezi et étaient poursuivis pour rébellion et détention illégale d’armes de guerre. Apres ce verdict, leur avocat a promis d’aller en appel.

Pendant ce temps, un autre procès se tient au tribunal militaire de garnison de Lubumbashi dans la même province. D’autres membres de la même église y sont poursuivis pour les mêmes faits. Le verdict est attendu très prochainement.

Les deux procès avaient débuté au mois de janvier dernier. Cent trois personnes, dont 94 identifiées comme des adeptes de Mukungubila, avaient été tuées au cours des attaques enregistrées le 30 décembre 2013 à Kinshasa, capitale de la RDC, et dans plusieurs autres villes du pays.

RO

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*