Au terme d’un forum organisé sur le business Des jeunes renforcent leurs capacités sur l’entreprenariat

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les leaders économiques, responsables des entreprises, ceux qui exercent une activité ainsi que les futurs entrepreneurs, ont renforcé leurs capacités sur les notions d’entreprenariat. C’était au terme d’un forum organisé par Global Chapers community, une association des entrepreneurs ayant pour objectif d’améliorer l’état du monde avec tout ce qu’ils possèdent comme ressources financières. Selon Glory Kakesa, membre de Global Chapel community basé à Kinshasa, les ambitions du Wold economic forum se marient avec les objectifs du millénaire des Nations-Unies, à savoir réduire l’extrême pauvreté et la faim dans le monde, assurer l’éducation primaire avec comme slogan ‘‘changer l’état du monde’’. Plusieurs orateurs ont entretenu les futurs entrepreneurs sur plusieurs thématiques. Alain Dona Muamba, responsable de ‘‘ Management technology Working qui a abordé le thème ‘‘comment développé son Code d’éthique pour une Afrique terre d’opportunités, a indiqué qu’un entrepreneur doit incarner des valeurs. Il a exhorté les jeunes entrepreneurs à ne pas commencer leurs activités dans la fraude. Car, un entrepreneur qui base ses activités dans la fraude, va très vite la détruire dans la mesure où il va rencontrer le fisc sur sa route. Il a invité les jeunes à connaitre les régulateurs et à bâtir leurs entreprises sur la bonne gouvernance. Selon lui, pour réussir son entreprenariat, le tout doit partir d’une idée bien murie pour développer une opportunité.
Entreprenariat au féminin
Secrétaire général de la FEMCOM, une branche de la COMESA, Joël Bile Schepter a entretenu l’assistance sur l’entreprenariat au féminin. Pour elle, la notion d’entreprenariat au féminin n’est rien d’autre qu’un engagement accru dans les activités exercées, une formation des entreprises créés et une conception des projets innovants. Elle a exhorté les femmes en particuliers et les apprenants en général à mettre en place des projets novateurs. Elle argué que le succès de l’entreprenariat au féminin doit passer par une formation avant de passer au réseautage qui consiste à travailler en synergie pour bénéficier des marchés. De son côté, Patricia Nzolantima a planché sur le leadership. Elle a indiqué qu’un leader doit avant tout croire en lui-même ainsi qu’à ses capacités. ‘‘Un entrepreneur est une personne qui accepte de vivre une vie que personne d’autre n’acceptera de mener et qui va la terminer comme personne d’autre’’, a-t-elle renchéri. Elle a invité les participants à faire preuve de crédibilité, de dignité et de compassion dans leurs business. Ce forum a connu également la présence du député Patrick Muyaya. Celui-ci a partagé son expérience avec les jeunes sur la notion de la citoyenneté. L’élu de la FUNA a exhorté les jeunes entrepreneurs à respecter les règles établies par le pouvoir public. Kakesa a exprimé sa joie au terme de ce forum étant donné qu’il a été un soulagement pour les membres de Global Chapers community. Il convient de noter que tous les membres de Global Chapers sont des entrepreneurs.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*