Aucun compromis sur le lieu de la sépulture de Tshisekedi

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’entretien à huis clos entre le gouverneur de la ville de Kinshasa et le bureau politique de l’UDPS était capital ce lundi à l’hôtel de ville. Il avait pour but d’aplanir les divergences quant au lieu du sépulcre du Sphinx de Limeté, décédé le 1er février à Bruxelles.

Quelques jours plus tôt,  l’UDPS avait proposé quatre sites devant servir à l’inhumation d’Etienne Tshisekedi. Mais hélas,  la voix de l’UDPS n’a pas été entendue par le pouvoir public considérant que les quatre sites ne sont pas appropriés au regard de la loi. C’est ainsi que le parti de Limeté sort sa dernière cartouche : inhumer le leader Maximo à la permanence située sur 11ème Rue résidentiel. Proposition qui risque d’être rejetée en vertu de l’ordonnance-loi de 1914, qui règlemente l’enterrement. Cette loi stipule clairement qu’il est strictement interdit d’inhumer dans la cité (zone urbanisée). Toutefois, il existe une dérogation. Si la personne possède une concession en dehors de la cité, l’autorité peut permettre son inhumation dans sa propriété. En dernier ressort, André Kimbuta se rabat sur le cimetière de la Gombe après avis favorable de la famille biologique de l’illustre disparu.

Nico Kassanda

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*