‘‘Beauté Congo’’, la Radio France Internationale met en valeur l’art congolais

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La Radio France Internationale (RFI) a consacré toute une journée en faveur de l’art congolais. Les auditeurs de la radio française, RFI ont suivi durant toute la journée de mercredi 16 septembre, des émissions teintées aux couleurs de l’art congolais. Il s’agissait pour ce média le plus suivi dans plusieurs pays africains de raconté la fabuleuse histoire de l’art congolais à l’occasion de l’exposition ‘‘Beauté Congo’’. Cette expostion se tient à la fondation Cartier jusqu’ au 15 novembre. Une belle occasion de découvrir une autre facette de ce pays et de rendre hommage à plusieurs générations d’artistes qui depuis 1920 font du Congo un pays incontournable dans l’histoire universelle de l’art et de la culture. Cette exposition réunit plus de 300 œuvres d’une quarantaine d’artistes congolais : peintres, mais aussi sculpteurs, photographes, maquettistes, bédéistes et musiciens. RFI, partenaire de l’événement a proposé le mercredi 16 septembre une journée spéciale avec des émissions en direct de la Fondation Cartier.
L’émission ‘‘7 Milliards des voisins’’, le magazine société d’Emmanuelle Bastide présenté sous le thème ‘‘Peut-on raconter la société congolaise par la peinture et la mode ?’’. Pour répondre à cette question, Emmanuelle Bastide a reçu à cette occasion en direct de la Fondation Cartier : Marie Jeanne Serbin Thomas, rédactrice en chef du magazine ‘‘Brune’’ et partenaire de l’émission, qui a fait le parallèle entre mode et peinture. Jean Michel Champault, délégué général d’African Artists for Development, Pascal Maitre, photographe-reporter, Mega Minguiedi, artiste-peintre présenté à l’exposition ‘‘Beauté Congo’’. Dans l’émission Afrique midi qui est le rendez-vous de l’information d’Anthony Lattier et Florence Morice ont débattu sur le thème ‘‘Art et politique’’ avec André Magnin, commissaire de l’exposition ‘‘Beauté Congo’’, Dieudonné Niangouna, auteur, acteur et metteur en scène congolais et Boniface Mongo-Mboussa, écrivain et critique littéraire congolais. Des émissions comme ‘‘Couleurs tropicales’’, ‘‘Vous m’en direz des nouvelles’’ et la danse des mots’’ ont été présentées ont mis à l’honneur les talents artistiques congolais. Cette journée spéciale a été enrichie par l’entretien entre Yvan Amar et le romancier Jean Bofane nous transporte dans l’univers de la littérature congolaise. Dans le même cadre, le samedi 19 septembre à 17h10, Céline Develay dans ‘‘Si loin si proche’’ va proposer aux auditeurs un reportage d’Elise Picon : ‘‘Kinshasa Electrik’’, une plongée au cœur de Kinshasa, capitale artistique, électrique et déroutante, où plasticiens, musiciens et performeurs africains se revendiquent terroristes de l’art.
Muyar/Rfi

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*