Bras de fer entre l’Etat et l’UDPS

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

C’est encore un énième bras de fer entre le pouvoir et l’UDPS, du fait de la volonté manifeste du parti de Limete de pouvoir ériger un mausolée à la permanence du parti en vue de l’inhumation d’Etienne Tshisekedi.

 

Alors que les autorités urbaines s’en tiennent à l’application stricte de la loi : les dispositions légales en vigueur ne prévoient pas l’enterrement dans une cité urbaine. Exception faite si le défunt dispose d’une concession en dehors de la cité urbaine. Ce qui n’est pas le cas de la permanence de Limete.

 

A contrario, l’UDPS se fonde sur des cas similaires dans le passé. ‘‘Etienne Tshisekedi ne sera pas la première personne à être enterrée dans sa parcelle dans la ville de Kinshasa. Il y a un tombeau à l’université Cardinal Malula. Le fondateur de cette institution y est enterré. C’est injuste qu’ils nous refusent d’enterrer Tshisekedi dans sa parcelle’’, a étayé Peter Kazadi, un de cadre de l’UDPS. Les travaux de construction d’un mausolée dans la parcelle du siège de son parti, dans la commune de Limete, vont bientôt commencer, avertissent les membres de son parti. ‘‘Nous ne pensons pas que nous allons à l’encontre des dispositions prises par le gouverneur de la ville.  Lorsque les lois du pays se révèlent injustes, l’unique manière qui reste est de se révolter. Nous ne sommes pas des anarchistes. Les anarchistes sont ceux qui veulent appliquer la loi de manière sélective’’, a précisé le même cadre.

Le parti de Limete annonce que les travaux à effectuer par les ingénieurs belges vont commencer bientôt.

Selon l’ancien conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi, “l’autorité urbaine va fléchir et n’interviendra pas pour arrêter les travaux”.

 

Ce qui augure un autre bras de fer, d’autant plus que l’autorité provinciale tient mordicus l’application de l’arrêté.

JM Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*