Bus Esprit de vie : plus de 2,5 millions de dollars déjà recouvrés

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Six mois après la mise en circulation des bus dits «esprits de vie», le projet se porte bien. C’est le jugement émis par Justin Kalumba, le ministre des Transports et voies de communication, samedi 21 mars, à l’occasion de l’évaluation de ce partenariat public-privé. D’après lui, l’Etat congolais a déjà recouvré 2,5 millions de dollars qui devront permettre de commander soixante nouveaux bus.

« Le premier lot de 250 bus est totalement en circulation à ce jour. En termes de remboursement nous sommes au-delà de 2,5 millions de dollars américains. Lorsqu’on voudra commander de nouveaux bus avec la contrepartie du gouvernement, nous sommes capables de commander 60 nouveaux bus. Ce qui signifie que le programme a commencé à se recycler. Si nous continuons à être sérieux sur un long terme, nous allons renouveler le parc au niveau de Kinshasa », a déclaré Justin Kalumba.

Pour les 250 minibus octroyés à crédit aux privés, membres de l’APVECO (l’Association des propriétaires des véhicules), le gouvernement congolais avait déboursé un peu plus de 14 millions de dollars.
C’est en septembre 2014 que le gouvernement a accordé les tout premiers bus Hyundai à crédit aux privés pour résoudre de façon progressive la question de la mobilité urbaine à Kinshasa. Les acquéreurs ont versé à l’acquisition 15% des 57 000 dollars américains qu’ils devront payer mensuellement sur une période de quatre ans.

L’appellation « esprit de vie » attribuée à ces véhicules vise à les distinguer des fourgonnettes souvent en mauvais état technique surnommées « esprit de mort » qui relient les différents quartiers de la capitale de la RDC.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*