Notre Objectif

Au diable les chantres du référendum !

Une partie de communicateurs de la majorité Présidentielle, avec eux, quelques acteurs de la société civile, ont ces derniers mois battu campagne pour l’organisation d’un nouveau référendum, en vue de modifier la disposition de la constitution relative au mandat du président de la République.   L’objectif visé, ici est la prolongation du mandat du Chef de l’État. La publication du

» Continuer à lire

La mise en application de l’Accord s’impose !

En scrutant de près l’actualité politique congolaise, une expression revient sur toutes les lèvres. ‘Qu’il s’agisse de la Majorité ou de l’opposition.   Cette expression, c’est la mise en œuvre de l’accord du décembre 2016. Naturellement, chacune de parties interprète à sa manière. Et même les organisations internationales ne sont pas en marge. C’est le cas récemment de la Conférence

» Continuer à lire

Préalables au rapatriement: entre raison, déraison et oraison

Comme pour le Maréchal Mobutu, les observateurs commencent à craindre que le Vieux Tshistshi ne soit, finalement inhumé en terre étrangère, lui qui pourtant, de son vivant, a bravé toute sorte d’oppression pour vivre le joug avec ses militants dans son pays natal. Il me semble que la matérialisation des préalables au rapatriement posés par les familles tshisekedis (biologique et

» Continuer à lire

Œcuménisme et politique

Il fallait s’y attendre. Les soi-disant serviteurs de Dieu, ceux qu’on appelle désormais les ‘‘prophètes de Baal’’ (1 Rois 18 :19), qui pullulent en RDC, vivant des mamelles de l’Etat et de sa naïveté, ont induit celui avec qui ils forniquent dans un péché que seule la miséricorde de Dieu peut pardonner. Déjà, puisque la religion chrétienne était concernée, le

» Continuer à lire

Devant un fait accompli

Le gouvernement a mis la Nation devant un fait accompli : des vraies élections (transparentes, démocratiques, crédibles et apaisées) ne pourront se tenir d’ici fin 2016. En différant la mise en œuvre du processus électoral sous prétexte de manque de moyen, le gouvernement a fini par convaincre tout le monde qu’il est matériellement impossible d’organiser les élections (présidentielles et législatives)

» Continuer à lire

Peur sur la ville !

Les grandes manœuvres politiques qui s’amorcent au seuil de l’année éminemment politique qu’est 2016 s’annoncent périlleuses. Des observateurs du piètre gotha politique congolais craignent l’effusion de sang lors des affrontements auxquels pourront être en proie les tenants du dialogue et ceux de l’exécution sans faille de ce qui reste du calendrier électoral publié début 2015. En effet, alors que le

» Continuer à lire

L’Etat congolais extorque les parents derrière les écoles

Le besoin des parents à instruire leur progéniture devient une opportunité pour l’Etat de les extorquer par le truchement des écoles. Les chefs d’établissements scolaires et académiques ne se le cachent plus : l’Etat les pousse à toujours inventer des rubriques pour se faire de l’argent et extorquer les parents. Achat obligatoire de syllabus (même en primaire), enrôlement obligatoire pour

» Continuer à lire

La vigilance s’impose

Dialogue, c’est le maître-mot qui prend le dessus dans la quasi-majorité des discours tenus ces derniers temps, aussi bien dans les salons huppés de Kinshasa que dans les quartiers populaires. Dans les quartiers généraux de certains partis politiques bien connus, les ténors ne respirent plus qu’au rythme de ce forum que le Chef de l’Etat ne tardera plus à convoquer.

» Continuer à lire

Avenir hypothéqué

Le glissement prend clairement de forme et pourra déboucher sur un référendum, lequel remettra à plat tout sur la durée et le nombre de mandat du Chef de l’Etat. De toutes les façons, très bientôt, le Président de la République pourra convoquer le dialogue. Faute de consensus sur son menu, cette grande messe accouchera d’une souris, comme l’ont été les

» Continuer à lire
1 2 3