CENCO : ‘‘La désignation de Bruno Tshibala, une entorse à l’accord’’

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) sort de son silence quelques jours après la nomination de Bruno Tshibala Nzenze comme Premier ministre.

 

La CENCO par le biais de son secrétaire général,  Abbé Donatien Nshole, considère que la désignation du premier ministre constitue une entorse à l’accord du 31 décembre.
la CENCO se réserve le droit de porter de jugement de valeur sur Bruno Tshibala en qualité de premier ministre, “la CENCO déplore qu’une étape importante qui devait mener à la nomination d’un premier ministre n’ait pas eu lieu et considère cette nomination comme une entorse à l’accord du 31 décembre 2016. La rencontre entre le Président de la République et le président du Rassemblement reste aussi indispensable pour trouver une solution à la désignation du président du CNSA”, a soutenu le SG de la CENCO. Il estime que l’accord existe bel et bien, il n’est pas question de proposer autre chose. Il faut faire appliquer l’accord plutôt que de perdre inutilement le temps.

 
Les prélats catholiques constatent une certaine léthargie dans l’application de ces mesures de décrispation.  La CENCO demande de mettre tout en œuvre en vue de favoriser un climat de quiétude et d’inclusion propice pour l’organisation des élections.

Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*