CENI La formation des formateurs nationaux en observation électorale a vécu.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Du lundi 21 septembre au vendredi 25 septembre 2015 à l’hôtel Venus. 5 jours de formation intense ont été organisés par l’EFEAC avec le soutien de OSISA. 25 formateurs des formateurs venus de plusieurs horizons dont quelques organisations de la Société Civile (AETA, SNCC, CASE,…) ayant comme charge l’observation électorale. Plusieurs intervenants ont apporté leurs expertises pour outiller les participants sur la mission et le rôle d’un observateur électoral. On peut noter les experts de l’Ecole de Formation Électorale en Afrique Centrale (EFEAC) : professeur Alexis Makumiyaviri, Directeur de l’EFEAC, professeur Anselme Meya, monsieur Dieudonné Mirimo, Monsieur Ferdinand Kapanga Mutumbo ainsi que les experts de la CENI dont Monsieur Corneille Nangaa Yobeluo, Secrétaire Exécutif National Adjoint de la CENI.

A l’issue de cette formation, les apprenants seront déployés sur terrain pour former en cascade les observateurs électoraux à l’intérieur du pays. La présente session s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme, dont l’objectif global est de contribuer à la professionnalisation de l’observation en RDC. Ce, conformément aux critères universellement admis.
Il s’agit notamment, a déclaré le Directeur de l’EFEAC, Professeur Alexis Makumiyaviri, à l’ouverture de la session, « de standardiser la formation, les échanges de connaissance et de bonnes pratiques de l’observation électorale. Et de contribuer à la promotion et à la mise en place d’une dynamique d’observation électorale en réseau dans le but de réduire la disparité des données entre mission d’observation ».
Il a poursuivi en donnant l’importance de l’observation en ces termes : « la surveillance et l’observation électorales permettent de renforcer la responsabilité des acteurs électoraux, la régularité et la transparence du processus électoral. Cela augmente aussi la confiance au plan national qu’international et favorisent l’acceptation des résultats du vote.
Cette session de formation rejoint l’objectif global de l’EFEAC, à savoir : contribuer à la promotion de l’intégrité électorale, à la consolidation de la démocratie et de la gouvernance en Afrique par la professionnalisation des gestionnaires, le développement des outils de participation aux prises de décision ainsi que par la recherche ».

Trois moments forts ont marqué la cérémonie de clôture de la session de formation le vendredi 25 septembre 2015 dans la salle Rouge de l’hôtel Venus dans la commune de la Gombe, formation organisée par l’EFEAC au profit des Membres et Cadres des organisations de la Société Civile : l’allocution du Directeur Général de l’EFEAC, la remise des certificats aux participants et le mot de remerciement des participant(e)s.

Le Professeur Alexis Makumiyaviri qu’entouraient les autres membres du Comité de Gestion et experts de l’EFEAC, a remercié « tous les partenaires techniques et financiers qui ont contribué à l’organisation de cette formation. Il s’agit particulièrement de OSISA pour le financement de la mise en œuvre de notre projet d’Appui au Renforcement des Capacités professionnelles des Observateurs nationaux, PARCON en sigle.
Nous adressons également nos vifs remerciements à nos Experts Facilitateurs qui viennent de remplir parfaitement une mission de haute facture, celle de mettre en place avec un professionnalisme indubitable, le noyau des Formateurs nationaux en Observation électorale de la RDC.

Il a poursuivi son allocution en rappelant les différents modules réalisés : « Les activités ont été menées avec une cohérence qu’il importe d’apprécier à sa juste valeur. En effet, les échanges sont partis de l’introduction au cycle électoral, un instrument clé qui facilite la compréhension de l’interdépendance de l’interconnexion des diverses activités électorales. Ensuite, les participants ont été entretenus des spécificités de l’Administration électorale et du système électoral de la RD Congo avant d’exploiter dans les moindres détails l’essence de l’Observation électorale.
Il est certain que les participants vont rentrer dans leurs institutions d’origine avec un renforcement de connaissance et d’expérience, une nouvelle approche de formation andragogique et des techniques de facilitation combinées et innovantes ».
Le Directeur de l’EFEAC a terminé son allocution en conscientisant les participant(e)s en disant : « Bénéficier d’une formation est une chose ; la mettre en pratique en est une autre. Fort de cette évidence, nous vous demandons de bien vouloir vous approprier et capitaliser tous les acquis de cette formation, de rester disponible pour la suite du programme et contribuer sans réserve au processus de professionnalisation de l’observation électorale dans notre pays ».
La remise des certificats a été suivie du mot des participants. La Porte-parole des participants a adressé premièrement « sa reconnaissance à l’EFEAC, au nom de tous les participants, pour avoir été inspiré d’organiser cette importante session de formation dont nous sommes les premiers bénéficiaires. Cette initiative combien louable témoigne de l’intérêt que vous portez à la construction de la démocratie dans notre pays et du bien-être collectif. Comme disent les latinistes : « nemo dat quod non habet : personne ne donne ce qu’il n’a pas », au bout de cinq jours, nous voici initiés au langage électoral et prêts à poursuivre notre mission, celle de former les observateurs électoraux ».

Elle s’est adressée à ces collègues pour clore son mot par des conseils : « Merci et félicitations pour nos rapports sociaux initiés. Encore faudrait-il avoir le courage de continuer ce que nous avons commencé ensemble car, dit-on, les hommes se rencontrent, mais les montagnes nullement. Nous avons certes puisé à la même source de formation électorale, ce qui constitue désormais notre point commun. Notre détermination à relever ce défis collectif donnera raison à ce qu’exprimait Jean Paul Sartre, « l’important n’est pas ce que l’on fait de l’homme, mais ce qu’il fait de ce qu’on a fait de lui ». Plaise donc à Dieu de bénir les efforts des artisans de la formation électorale en RD Congo et d’assurer à l’EFEAC un bel avenir ».

L’Objectif/CENI

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*