Chantal Kanyimbo : ‘’ Une battante hors du commun’’

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Issue d’une famille nombreuse (plusieurs garçons et trois filles), Chantal Kanyimbo Manyonga a toujours rêvé de devenir une journaliste de renom. Pour matérialiser son rêve, elle est allée s’inscrire à l’ISTI (l’actuel IFASIC) après les humanités littéraires au Lycée Motema Mpiko. Elle en ressort avec le titre de licenciée en journalisme.  Ainsi, la voie pour sa future carrière de journaliste est balisée.

Cette dame au teint naturel, à la voix douce a reçu une éducation chrétienne et spécialement catholique du fait qu’elle a fréquenté deux écoles catholiques : Le Lycée Sacre cœur au primaire et le Lycée Motema Mpiko au secondaire. Preuve que ses parents tenaient à ce qu’elle reçoive une éducation de qualité. D’ailleurs, son expression et sa diction en français en témoignent.

Son trait de personnalité le plus marquant est qu’elle est une battante d’autant plus qu’elle travaille à atteindre ses objectifs. Les échecs lui servent de leçon. C’est ce qui certainement son ascension.

Une fois son diplôme de graduat en poche, cette célibataire intègre la télévision nationale en 1987 en qualité de speakerine et présentatrice d’émissions sportives.

L’air souriant et arborant une veste, elle n’a pas hésité un seul instant à nous révéler que l’émission ‘’ Deux sons de cloche’’ a accru sa renommée. C’est normal, c’est la première émission de débat contradictoire sur la chaîne publique.

Sans avoir la prétention de la vanter, la diva au diastème dispose d’un CV costaud : Membre du Conseil d’administration de Greenpeace Africa, membre du comité de pilotage de l’ITIE, Première vice-présidente du Comité directeur de l’UNPC, présidente de l’association socioculturelle DIVAR, membre de la commission nationale de mobilisation sociale de la campagne de vaccination contre la polio,…

La reconnaissance de son travail a été récompensée par plusieurs mérites : Médaille d’or du mérite civique de l’ordre national des Léopards, Chevalier dans l’ordre des Arts et des lettres de la République française, Chevalier dans l’Ordre de la Francophonie, Mwana Mboka, Mwasi ya Nsomi de la République du Congo et bien d’autres titres honorifiques délivrés par diverses organisations nationales.

Son ambition est d’aller le plus loin possible en occupant des postes de décision. Mais pour l’instant, la célèbre présentatrice du journal télévisé est en détachement au CSAC (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication) où elle assume les fonctions de Rapporteur et porte-parole.

JM Mawete et Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*