Congrès de la FIFPO 2015 : Windhoek capitale africaine

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La lutte contre les matches truqués, la réforme sur le système des transferts internationaux, le non-respect de la loi, les salaires impayés, la protection de la santé des joueurs, le développement de la professionnalisation des footballeurs et les préparatifs du 50ème anniversaire de la FIFPro à Amsterdam, tels sont les points essentiels à traiter au cours du Congrès de la FIFPro Division Afrique, prévu du 23 au 24 juin à Windhoek en Namibie. A cet effet, l’Union des footballeurs du Congo (UFC) sera représentée à ces assises par le Bate Kamango et Domo Landu, respectivement Co-président et secrétaire général. Il sera question au cours de rendez-vous de dresser le bilan de l’année 2014 et d’étaler les perspectives et les orientations pour l’année 2015. Par ailleurs, les 12 pays membres de la FIPro Division Afrique sont la Côte d’Ivoire, la Tunisie, la RD Congo, le Botswana, le Ghana, le Cameroun, le Kenya, l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Zimbabwe, l’Egypte et le Maroc.

L’ANFPG invitée au congrès à Windhoek !

L’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) prendra part, sur invitation formelle et pour la première fois, au 8ème congrès de la division Afrique de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (FIFPRO) qui se tiendra en Namibie du 23 au 26 juin 2015. Selon le directoire de l’Association, au cours de ce congrès, l’ANFPG fera sa présentation et son bilan depuis sa création et mettra à profit cette rencontre africaine pour faire aussi l’état des lieux de la situation des footballeurs professionnels au Gabon. Il s’agira ici de la question de leur traitement et les nombreuses difficultés qu’ils rencontrent. On parle entre autres des violations des droits des footballeurs, des impayés de salaires, des contrats de travail sans garanties, des mauvaises conditions de travail des joueurs et de la plainte des footballeurs, déposée à la chambre de litige de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT). « Aussi, nous présenterons les actions à venir de l’ANFPG dont les plus pressantes sont le statut du footballeur professionnel au Gabon, la charte du football gabonais, la protection et la santé des footballeurs, la reconversion des footballeurs », a indiqué le président de cette structure, Rémy Ebanéga. Il faut noter que depuis sa création il y a moins d’un an, cette association semble venir bousculer certaines vieilles habitudes en matière de gestion des joueurs de football au Gabon. Et c’est certainement pour cette raison qu’elle attire l’attention des instances internationales de défense des droits des footballeurs. Mais ç ce qui semble, le combat est encore loin d’être gagné.

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*