Côte d’Ivoire : Les primes des vainqueurs de la CAN détournées

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Pointés du doigt après les révélations de joueurs ivoiriens au sujet des primes impayées depuis la CAN 2015, le ministre des Sports et la Fédération ivoirienne (FIF) sont sous le feu des critiques. L’étau se resserre autour de la FIF, désormais accusée d’avoir détourné une partie des sommes qui devait revenir aux vainqueurs du trophée continental.Peu à peu les langues se délient en Côte d’Ivoire… Face à l’ampleur prise parl’affaire des primes impayées aux joueurs ivoiriens vainqueurs de la CAN 2015, la Fédération ivoirienne a fini par sortir de son silence. Vice-président de l’instance, Sory Diabaté a été contraint de reconnaître que l’ensemble des gratifications prévues avant le départ en Guinée Equatoriale n’ont pas été perçues par les Eléphants.”Des joueurs et encadreurs n’ont pas jusque-là reçu leurs primes prévues dans le budget de la CAN, estimé à 3,5 milliards de francs CFA (environ 5,3 millions d’euros)”, a expliqué le dirigeant, alors que le gronde monte du côté des joueurs, appuyés par les supporters et une forte pression des médias locaux. De son côté, le ministre des Sports, Alain Lobognon, en pleine enquête sur les raisons de ce retard du versement des primes a déploré la situation, présentant ses excuses “à tous les Ivoiriens pour avoir échoué dans [mon] combat de faire régner la transparence.”Egalement pointé du doigt par une partie de la presse, le patron du ministère des Sports est passé à l’offensive ce vendredi, accusant sans détour les membres de la FIF de détournement de fonds. “J’ai cru qu’il était possible de payer par virement bancaire les primes des athlètes. Mais non ! L’argent a bel et bien été détourné”, a-t-il notamment posté depuis son compte Twitter, dans une série de messages entachant clairement la Fédération ivoirienne.Accusations lourdes de conséquences au moment où les dirigeants de l’instance paradent encore avec le trophée de la CAN 2015 dans plusieurs localités du pays. Ces derniers sont désormais attendus pour lever le voile sur toute cette affaire qui vient ternir l’image de la Séléphanto.
Afrik.com (le titre est de nous)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*