Création imminente de l’ordre des infirmiers en RDC

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

‘‘Le dossier de la création de l’Ordre des infirmiers évolue positivement. Nous avons travaillé avec la commission socioculturelle du gouvernement. Nous attendons que la loi quitte le gouvernement pour le Parlement’’, c’est en ces termes que s’est exprimé mardi 12 mai le président de l’Association nationale des infirmiers au Congo (ANIC), Komba Djeko lors de la célébration de la journée internationale consacrée aux infirmiers. Organisée sous le thème ‘‘Couverture sanitaire universelle’’, cette manifestation s’est déroulée à la Place du Cinquantenaire dans la commune de Kasa-Vubu. Réunis dans l’association nationale des infirmiers au Congo (ANIC), les infirmiers ont plaidé pour la création d’un ordre national de leur métier, à l’exemple de l’Ordre des médecins. Sous une pluie battante, plusieurs personnalités du corps des infirmiers ont défilé en présence du ministre de la Santé, Félix Kabange Numbi.
Etudiants en sciences infirmières et infirmiers venus de tous les coins de la capitale, ont déploré les conditions de travail auxquelles est soumise cette classe de travailleurs en RDC. Dans son discours, le président de l’ANIC a exigé une reconnaissance officielle de leur corporation. Les infirmiers rêvent d’une loi organisatrice de la profession infirmière en RDC.

Encourageant le ministre dans sa politique qui vise à améliorer le secteur public de la santé, le président de l’ANIC lui a remis un bâton en signe de commandement. A son tour, le ministre a remercié président nationale des infirmiers au Congo ainsi que toute la communauté des infirmiers pour le geste d’encouragement à son endroit.

Après le défilé, les infirmiers ainsi que les étudiants des différents instituts supérieurs des infirmiers se sont dirigés au palais du Peuple où ils ont déposé un mémorandum auprès du président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku. Dans ce document, les infirmiers ont recommandé la création de l’Ordre des infirmiers. ‘‘Nous sommes mal payés, mal traités comparativement aux infirmiers des autres pays’’, a indiqué Clément Kamba, directeur des soins des infirmiers à l’hôpital Générale de Référence de Kinshasa, ex Maman Yemo. Selon Jeancy Nsedia, infirmier à la Croix rouge RDC, avec le peu de recettes qu’enregistrent les institutions hospitalières publiques et privées de la RDC, on peut grâce à une bonne gestion, arriver à améliorer les conditions des infirmiers. Commencée à 11heures, cette 51ème célébration de la journée internationale des infirmiers , s’est clôturée plus de trois heures après.

Trésor Kamuena Stagiaire de L’Ifasic

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*