Crise profonde chez les Immaculés

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le DCMP poursuit sa descente aux enfers. Le club le plus titré de la capitale peine, cinq ans durant, à retrouver sa forme mieux ses performances malgré sa petite victoire sur Shark XI, en match de la 6è journée, joué au stade Tata Raphael. De 2010 à nos jours, le DCMP n’a remporté aucun titre malgré les différentes personnalités qui se sont succédée à la tête du comité de coordination de ce club. En l’espace de cinq ans, les Immaculés ont connu les comités : Zimamoto, Musanganya,…..,Tshimanga et puis Ngobila. Tous ces comités n’ont pas pu relever le défi pour sortir le DCMP de sa longue torpeur. Le Tupamaros continue de courber l’échine aux différents championnats nationaux de football à l’occurrence la Ligue nationale de football (Linafoot). A Kinshasa, son rival, l’AS VClub, a depuis pris de l’ascendance. Au cours de différentes rencontres, les Imaniens, en grand nombre, font le déplacement du stade mais ils y retournent bredouille et déçus après une série de défaites face aux VClubiens.

La crise a exacerbé en 2014 et elle a causé une défection. Les mécontents avec à la tête l’évêque Pascal Mukuna, sont allés créer un autre club dénommé « FC Renaissance » qui porte le maillot de couleurs vert, blanc et orange. Ce club qui rivalise déjà avec les grands de la capitale dont l’AS Dragons représentera la ville-province de Kinshasa à la phase finale de la 51è Coupe du Congo de football.

Après le départ de Mukuna, le DCMP a toujours la tête dans l’eau et se recherche encore. Le club cher à Vieux Taureau continue de trébucher et à l’heure actuelle, il n’a qu’un seul en quatre sorties au championnat national. Après sa défaite, mercredi 11 mars, face au Groupe Bazano, en match de la quatrième journée, les Immaculés ont restructuré leur comité de coordination. GentilyNgobila a rempilé à la tête du comité de coordination. Le président de la section football, TH a jeté l’éponge et il a été remplacé par Charles Ntambwe, secondé par Bovic.

La grande commission de supporters du DCMP est désormais pilotée par Amos Mbayo et les finances de verts et blancs sont entre les mains de Kuluta. Ce énième comité, mis en place au cours d’une assemblée extraordinaire de crise tenue, vendredi 13 mars à Kinshasa, a la charge de redresser la pente. Les Imaniens attendent de voir ce nouveau comité à l’oeuvre. Des analystes sportifs estiment que le comité de coordination du DCMP nécessite un président « dictateur » et « unificateur », capable de conduire la barque.

IbakuchaMayanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*