Démolition des maisons à Kimbondo Les victimes interpellent le PGR et l’invitent à se saisir du dossier

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après la démolition de plus d’une centaine des maisons d’habitations à Kimbondo dans la commune de Mont Ngafula, les victimes ont manifesté leur mécontentement contre les autorités du pays. Elles entendent saisir les instances judiciaires pour obtenir une réparation suite à cette situation. Car selon elles, le jugement exécuté par les agents de la police nationale congolaise (PNC) ne concernait pas leurs maisons. Le député national Justin Bitakwira, l’une des victimes, a indiqué que la réquisition de la police parle de plan cadastrale 2121, mais celle-ci a démoli les bornes 52030 et 52157. Il a précisé que les maisons démolies n’étaient pas concernées par le jugement de démolition. Ces sinistrés ont interpellé le Procureur Général de la République à se saisir du dossier tout en ayant un regard attentif face à cette situation. Bitakwira a indiqué le PGR doit ouvrir l’œil et le bon face à certains jugements qui sont exécutés étant donné qu’il il existe ceux qui ont un certain trafic d’influence et qui ne permet pas à toute la couche de population d’avoir gain de cause devant la justice. Ces victimes ont également demandé l’implication personnelle du gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta qui devra trouver des solutions de manière à résoudre le problème. Elles ont également remis en cause le jugement qui a été à la base de cette démolition. Ils ont en outre exigé la révocation du bourgmestre de Mont Ngafula du fait de son irresponsabilité étant donné ces maisons ont été détruites à son insu.
N.K.K

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*