Denis Kambayi à la tête du sport congolais Carine Katumbi attise le feu

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Au lendemain de la nomination de Denis Kambayi au poste de ministre des Sports vendredi 25 septembre dernier dans la soirée sur ordonnance présidentielle, les réactions fusent déjà de partout. On s’attendait probablement à la réaction de Moise Katumbi en sa qualité de président du TP Mazembe. A la place et contre toute attente, c’est l’épouse du chairman, Carine Katumbi qui donne le ton. Cette dernière estime qu’avec l’arrivée du député honoraire au sommet du sport congolais, on peut s’attendre à des incidents pouvant causer même des victimes. Ces déclarations ont fait la une des réseaux sociaux, notamment sur Twitter et Facebook.
Certes, le doute ne plane pas sur le penchant de Denis Kambayi pour l’AS V.club. C’est normal. Ce dernier a occupé diverses fonctions chez les Moscovites : récemment conseiller dans le comité Gabriel Amisi Kumba et président de la section judo de l’AS V.club, aujourd’hui il revêt le costume de ministre des Sports. Denis Kambayi doit se départir de la tendance vert et noir d’autant plus que ses nouvelles fonctions sont nationales.
Cependant, une préoccupation se dégage : sur quelle base Carine Katumbi tient-elle ces propos ? A-t-elle des bonnes raisons ? Dans le cas contraire, on s’acheminerait vers des affirmations gratuites, une sorte de procès d’intentions. C’est pourquoi, l’épouse du chairman a intérêt à mettre de l’eau dans son vin. Attendons voir le nouveau n°1 du Sport congolais à l’œuvre. En outre, les mêmes propos peuvent également s’avérer incendiaires. Personne n’ignore que ces dernières années, le climat est très tendu et véhément entre les Corbeaux et les Dauphins Noirs. Les rencontres entre les deux formations ont souvent été émaillées d’incidents, qu’il s’agisse à Kinshasa ou à Lubumbashi.
Les propos de Carine Katumbi sont déjà très mal perçus dans les milieux sportifs Vclubiens alors que les supporteurs de la formation Kinoise jubilaient à l’annonce de la nouvelle nomination de Kambayi. L’avènement de Denis Kambayi est consécutif au mouvement des frondeurs. Allusion faite au G7. Ainsi, Denis Kambayi succède à Samarin Lukonde, issu de l’ACO (Avenir du Congo), l’un des partis frondeurs dont Dany Banza Maloba est l’autorité morale. Dans le passé, Denis Kambayi a été élu député de la circonscription de Mont-Amba dans la législature de 2006 pour le compte des Forces du Futur de Arthur Zahidi Ngoma.
Plein succès à Denis Kambayi qui arrive dans un contexte difficile.
Jean-Marie Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*