Félix Kabange Numbi appelle la population congolaise au don de sang volontaire et non rémunéré.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

«Chaque année, le monde entier célèbre, le 14 juin la journée mondiale des donneurs bénévoles de sang. Et pour cette année, le thème retenu est « merci de m’avoir sauvé la vie ». Ce thème a été choisi pour attirer l’attention de la communauté nationale et internationale toute entière sur l’importance du don de sang. »
Dans bien de pays du monde, les besoins de sang et des dérivés sanguins sécurisés pour soigner les malades sont de plus en plus croissants. La RDC fait face à cette triste réalité. Plusieurs facteurs notamment socioculturels, religieux, matériels et financiers font que les congolais ne sont vraiment pas enclins au don bénévole de sang.
Pour le ministre de la Santé publique, le Dr Félix Kabange Numbi, seul 36% de sang collecté sur l’étendue du territoire national est volontaire et non rémunéré. Pour changer cette tendance sur terrain, le Dr Félix Kabange Numbi a fait savoir qu’une série des stratégies est en train d’être développée afin d’amener la population congolaise à adhérer massivement au don de sang volontaire et non rémunéré.

Sensibiliser la population…
Il est donc important, indique-t-il, de noter aujourd’hui que nous avons encore la possibilité d’inverser la tendance « si l’engagement de donner bénévolement le sang est pris de façon individuelle ou collective ». C’est ici l’occasion pour moi, poursuit-il, d’inviter tous les leaders de différentes communautés, de faire de la sensibilisation au don de sang bénévole et non rémunéré, une des actions prioritaires dans leurs agendas afin d’aider les structures sanitaires à constituer des stocks de produits sanguins et ainsi faciliter les interventions en cas d’urgences vitales. Aux medias, le ministre de la Santé publique les a appelé à accorder des facilités aux services spécialisés pour la diffusion des messages de don de sang volontaire et rémunéré.
Le ministre de la Santé publique n’a pas omis de remercier des donneurs bénévoles de sang pour « leur geste salvateur en faveur de nombreux malades nécessiteux et les encourage à continuer dans cet élan de solidarité et d ‘amour envers leurs semblables.
La demande de transfusions sanguines, reconnait le Dr Félix Kabange Numbi, continue à augmenter et beaucoup de pays ne peuvent répondre aux besoins car n’ayant pas des réserves suffisantes. Dans ces conditions, le ministre de la Santé publique laisse entendre, qu’il est parfois difficile de remplacer le sang perdu suite à une hémorragie, à l’accouchement, de traiter l’anémie qui met en danger la vie de nombreux enfants atteints de paludisme ou de mal nutrition, sans oublier les cas d’accidents de trafic routier et autres maladies congénitales.
Toutefois, un effort est fourni par le gouvernement en mettant en place depuis 1999, un programme spécialisé pour s’occuper de la sécurité transfusionnelle, avec un axe stratégique particulier sur la promotion du don de sang volontaire et non rémunéré.
L’OMS estime qu’il faut un minimum de 10 dons de sang pour 1000 habitants pour garantir une disponibilité générale suffisante de sang destiné à la transfusion dans un pays. Pourtant, selon l’étude la plus récente menée par l’Organisation sur la sécurité transfusionnelle et la disponibilité de sang, 75 pays ont indiqué être en-dessous de ce seuil minimum.
Le pourcentage de dons de sang provenant de donneurs volontaires non rémunérés a progressé au cours de la dernière décennie et dans le monde, 73 pays s’approvisionnent désormais à plus de 90% auprès de donneurs de ce type. Ces progrès sont toutefois insuffisants, 72 pays (8 pays à revenu élevé, 48 pays à revenu intermédiaire et 16 pays à revenu faible) recueillant encore plus de 50% de leurs besoins en sang auprès de donneurs rémunérés ou de donneurs de compensation, une situation qui a des répercussions sur la sécurité et l’adéquation de l’approvisionnement en sang et produits sanguins. Les donneurs de compensation sont fréquemment des membres de la famille ou des amis qui vont contribuer à réapprovisionner la banque de sang utilisée par un patient particulier.
Lucie Ngusi M.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*