Du 9 au 11 juin à Kinshasa : 3ème sommet sur le protocole de la SADC « 50/50 d’ici 2015 et un solide agenda post 2015»

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

« Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et les 28 dispositions du Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement touchent à leur fin: le Compte à rebours a commencé ! »
L’Union congolaise des femmes des médias, Ucofem, en collaboration avec Gender Links, une Ong non gouvernementale basée en Afrique du Sud, organise du 09 au 11 juin 2015 à Kinshasa, le 3ème Sommet National sur le Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement. Les activités se déroulent à l’hôtel Invest de Kinshasa.
Prenant la parole lors de la cérémonie d’ouverture, la présidente de l’Union Congolaise des femmes des médias, Anna Mayimona a souligné l’objectif de ce sommet qui est de mettre en exergue l’application des différents acteurs dans la mise en œuvre du protocole. Ce protocole adopté en 2008 et que la RDC a ratifié en 2011, poursuit l’objectif de la carte de 50/50 c’est-à-dire l’égalité des droits des hommes et des femmes dans différents domaines avec ses 28 objectifs. Anna a fait savoir que c’est depuis 2013 que nous avons pris rejoindre la communauté de la SADC en organisant des sommets nationaux qui nous amène au sommet régional. Et le sommet régional permet de partager la bonne pratique dans la mise en œuvre de ce protocole pour améliorer la situation des hommes et des femmes dans leurs différents domaines.
Par ailleurs, la représentante de Genderlinks, Ialfine Papisy, a rappelé que Genderlinks, une organisation non gouvernementale travaille en Afrique Australe avec les 15 pays de la SADC. Le travail de la RDC a commencé en 2007, a-t-elle dit. Genderlinks travaille avec les alliances pour le protocole de la SADC. Donc Genderlinks est là pour coordonner les activités des points focaux. Et ce sont des points focaux qui travaillent sur le terrain. D’après Ialfine, le sommet est un événement de Genderlinks qui a commencé après la signature du protocole en 2008. Ce n’est qu’à partir de 2009 que le sommet a commencé. Elle a aussi souligné que le sommet permet de mesurer l’avancement de chaque pays par aux 28 objectifs du protocole de la SADC. « C’est à travers les bonnes pratiques que nous allons avancer petit à petit des objectifs du protocole », a martelé la représentante de Genderlinks.
C’est la troisième fois que la RDC abrite un Sommet si important qu’est le Sommet National sur le Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement qui débouche sur le Sommet Régional qui a lieu chaque année en Afrique du Sud. Mais cette fois-ci, le sommet régional aura lieu à Lesotho. La finalité de ce Sommet est la remise des prix aux lauréats qui auront présenté et défendu, selon les catégories choisies, leurs bonnes pratiques dans la mise en œuvre de ce Protocole. Les lauréats qui auront remporté le prix de la meilleure pratique au niveau national, participeront au sommet au niveau Régional.

Les sommets précédents
Pour rappel, le tout premier Sommet National du Protocole de la SADC sur le Genre et le développement en RDC avait été organisé du 03 au 04 avril 2013 au Centre Caritas à Kinshasa, avec comme slogan « 2015, Oui nous devons ! Le Protocole de la SADC sur le Genre en marche ». Au total, 14 lauréats, dont 8 femmes et 6 hommes, avaient gagné des prix sur un total de 92 dossiers de candidature. L’ensemble de participants venant de l’intérieur du pays et de Kinshasa était de 128 candidats dont 80 femmes et 48 hommes.
Pour l’année 2014, les organisateurs ont choisi comme mot d’ordre du sommet : « 50/50 d’ici 2015 et un solide agenda post 2015». L’initiative de l’organisation de ces sommets bénéficie du soutien de la SADC Gender Unit. C’est l’occasion pour faire aussi un appel concerté pour accélérer la mise en application du Protocole d’ici 2015.
Lucie Ngusi

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*