E. Bazaiba : ‘’Il faut de nouvelles négociations pour trouver une personnalité consensuelle’’

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Présenter Tshisekedi comme quelqu’un qui vivait à part et l’UDPS à part, c’est être très malhonnête. C’est grâce à l’UDPS que le président Tshisekedi pouvait faire tout et c’est grâce à Tshisekedi que l’UDPS pouvait exister comme parti politique. Nous sommes très préoccupés par les obsèques du président, épargnez nous de tous ces débats inutiles”.

 

C’est ce que nous retenir de la dernière intervention médiatique d’Eve Bazaiba Masudi, coordinatrice du FRC, Front pour le respect de la Constitution. Selon Eve Bazaiba, si ce poste revenait, avant sa mort, à Étienne Tshisekedi, il faut désormais se pencher sur la hiérarchie au niveau des vice-présidents, MP, FRC et Opposition au dialogue.

Réponse du berger à la bergère, Augustin Kabuya a souligné : “Avec tout le respect” du à Évé Bazaiba, “elle doit  faire très attention avec toutes ces provocations. Tout le temps que nous étions à la CENCO, Eve Bazaïba s’est montrée hostile vis-à-vis de l’UDPS. L’UDPS ne veut pas se rabaisser jusqu’à ce niveau-là. Elle a fait le Droit et elle sait très bien, même au niveau de sa structure, que le président Étienne Tshisekedi n’était pas désigné parce qu’il était commerçant, mais parce qu’il était chef d’un parti politique.

 

Le Sphinx de Limete ne peut pas être dissocié de son parti politique, estime le porte-parole de l’UDPS.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*