Echec à la Cenco : F. Batongo plaide pour la reconfiguration de la classe politique

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’ONG ‘’Education civique électorale ’’ plaide pour la reconfiguration de la classe politique congolaise pour redonner l’espoir au peuple congolais, au terme de l’échec des négociations de la Cenco sur les arrangements particuliers.

Le coordonnateur de cette ONG, Me Batongo parle également d’un discrédit sur le plan national et international des acteurs politiques de la RDC avec toutes les conséquences y afférentes. Selon le coordonnateur de l’ONG ‘’éducation civique et électorale ’’, cette reconfiguration est un processus, car, les acteurs politiques congolais doivent se mettre ensemble et commencer à réfléchir pour donner de nouvelles orientations pour une nouvelle vision politique dans le pays. Son coordonnateur estime que la classe devait organiser des rencontres pour réfléchir sur l’avenir de la nation congolaise.

Le coordonnateur de cette ONG Me Faustin Batongo qualifie ces échecs d’un véritable gâchis. Car, il s’agissait d’une véritable occasion et un rendez-vous manqué pour la classe politique en général (opposition et majorité) d’aller vers l’organisation des élections, conformément à l’accord du 31 décembre 2016. Malheureusement, ces politiques y étaient pour leur positionnement personnel. Ce qui donne au président de la république la possibilité d’utiliser l’article 69 de la Constitution pour assurer le fonctionnement du pouvoir public et des institutions conformément aux prérogatives lui accordées pour l’arbitrage des conflits. Il peut également utiliser l’article 5 de la Constitution pour appeler le peuple au referendum afin de trancher.

Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*