Eclipse Mososo, le rare animateur aux cris sains

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Animateur et chef de l’orchestre CulturA Pays vie, Patrick Bongo connu sous le surnom d’Eclipse Mososo est l’un des rares animateurs congolais, auteurs des cris sans insanité. Fidèle à l’orchestre cher à Félix Wazekwa, Eclipse mososo a réussi à se faire un nom dans la musique congolaise sur des cris éducatifs. Connu par le grand public lors de la sortie de l’album ‘‘Et après’’ de Cultur’A Pays Vie, Ecllipse Mososo totalise actuellement 14 ans depuis son adhésion dans l’orchestre cher à Félix Wazekwa. Auteur des cris d’éducatifs dans l’animation comme ‘‘Mokuke’’, ‘‘Ba bini na yo na sentiment’’, ‘‘Ibila ngoto’’, ‘‘Ezali goût’’, ‘‘Mupanzi’’, ‘‘Mutu ya liboma’’, ‘‘Soda akangi kuluna’’, ‘‘Bo bengela nga ba plaignants’’, ce créateur des cris animation n’est pas encore à cours d’inspiration. D’autres inspirations qui visent à édifier la société congolaise sont à venir. Il affirme ceci, malgré la tendance pour beaucoup d’animateurs congolais qui cherchent à faire danser les mélomanes que sur des cris obscènes.
Il sort du lot
Les animateurs des orchestres de Quartier Latin international, de Wenge Musica Maison Mère, de Wenge BCBG et plusieurs autres ont excellé dans les animations qui tournent autour du sexe. Sans pudeur, ces artistes qui malheureusement font danser un grand nombre des congolais, contribuent progressivement à la détérioration de l’éducation de la jeunesse congolaise. Engagé dans ce combat en faveur de l’éducation de la société congolaise, se dit déterminé à aller jusqu’au bout. A l’exemple de son patron, Félix Wazekwa qu’ils appellent tous monsieur Google, Mososo a avoué avoir toujours tiré ses inspirations dans les vécus quotidiens des congolais. ‘‘Nous suivons la ligne droite de notre patron qui ne mise que sur les chansons éducatives pour un peuple’’, a expliqué Patrick Bongo.
Ancien chanteur, il a en outre affirmé qu’il était à l’aise au sein du groupe musical appartenant à Felix Wazekwa dit ‘‘Mokowa Bongo’’. Parlant du départ des anciens musiciens de ‘‘Cultur’A Pays Vie’’, ‘‘Dans la vie, on peut être issu d’une même famille, mais on n’aura pas les mêmes ambitions. Il y en a ceux qui sont naïfs qui sont facilement manipulés et les autres sont forts. C’est de même au sein CulturA Pays Vie. Moi dans ce groupe, je me sens à l’aise dans ma peau et je n’ai rien à envier ailleurs’’, a-t-il dit en faisant allusion à Hono Kapanga, Gesac, Gabbana, et Joys Diena qui avaient intégré en cascade l’orchestre Quartier Latin international de Koffi Olomide.
Muyar

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*