Eve Bazaïba revendique le poste du président du CNSA

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La secrétaire générale du MLC, Éve Bazaiba estime que le Front pour le respect de la Constitution (FRC) est la composante la plus habilitée pour diriger le CNSA”.

 

Jamais ce poste n’a été donné au Rassemblement, il a été attribué au président Etienne Tshisekedi, intuitu personae“, a renchéri l’élue à l’issue des premiers travaux de reprise des négociations de la CENCO jeudi 16 mars.

 

Le délégué MP Adolphe Lumanu pense qu’il faut “un président désigné par consensus parce qu’au niveau de la plénière de la CENCO, Tshisekedi a été désigné par consensus par toutes les parties prenantes“. Adolphe Lumanu, délégué de la Majorité présidentielle à la CENCO, refuse que Pierre Lumbi soit automatiquement désigné président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA). Delly Sesanga quant à lui reste formel. “L’accord que nous avons signé dit que le président du Conseil des sages du Rassemblement est le président du CNSA. Cette écriture de l’accord n’appelle aucune interprétation. Elle est claire et elle se suffit à elle-même”, rétorque l’éminent juriste.

Le débat sur la désignation du président du CNSA est loin d’être terminé.

 

Jm Mawete

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*