Impartialité remarquable de l’homme en noir Emmanuel Kongolo déshonore le corps arbitral

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Emmanuel Kongolo, arbitre central désigné pour officier le match de la dernière journée du sous-groupe entre DCMP et FC Mokey a été jugé de kamikaze par les personnes averties du ballon de la capitale. Cet homme en noir a gâché la fête du football lors de la dernière confrontation entre les deux équipes de la capitale devant le comité organisateur de la deuxième compétition majeure du pays. Les sportifs de la capitale qui ont assisté à cette rencontre, ont déploré le comportement de l’arbitre désigné pour la circonstance. Les personnes avisées ont estimé que l’arbitre central n’a pas appliqué les 17 lois de jeux comme prévu par le règlement. Certains sportifs n’ont pas hésité à soupçonner Kongolo.
Ils estiment que l’homme en noir et ses collaborateurs (Jean-Pierre Kabangu, François Mbuyi et Edouard Magende) avaient une mission précise, celle de coincer le double champion du Congo de football. Malgré la partialité de Kongolo, le président de FC MK, Max Mokey a su maîtriser ses hommes jusqu’à ce qu’ils ont quitté la pelouse du stade Tata Raphaël sous la bénédiction des agents de l’ordre. Chose qui a étonné plus d’un sportif présent lors de ce match. Les sportifs se demandent pourquoi les décideurs congolais ne parviennent pas à prendre des mesures draconiennes en vue de sanctionner les arbitres partiaux. Il convient de noter qu’Emmanuel vient de la Ligue de football du Kasaï Occidental.

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*