Jacques Ndjoli rejette les allégations des juges de la première instance au procès Bemba

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Sénateur Jacques Ndjoli, Secrétaire du mouvement de libération du Congo (MLC) a du revers de la main rejeté les allégations avancées par la chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI), dans l’affaire qui oppose le Procureur près cette instance à Jean-Pierre Bemba.

 

Jacques Ndjoli a souligné qu’il n’existe pas de spécification en rapport avec les faits retenus contre Bemba. Mais la CPI s’est plutôt appuyaée sur des allégations des faits. Selon ce Sénateur, lorsqu’on on dit que les faits se sont déroulés entre le 22 octobre 2002 à mars 2003, il n’y a pas des précisions et on n’a pas cité ni expliqué les actes de viol et de pillage qui ont été commis pendant cette période. ‘’ Le droit veut la précision, mais dans le cas sous examen, il s’agit d’une accusation vacillante face à une défense précise dans le camp des avocats de Bemba. Cette faiblesse découle depuis la période de la confirmation des charges. Il a été démontré qu’on a ramassé les faits pour mettre à sa charge ‘’, a souligné ce cadre du MLC.

 

En ce qui concerne le fond de l’affaire, le professeur Ndjoli pense qu’il n’existe pas de lien de subordination des troupes de Jean Pierre Bemba, étant donné que ces troupes n’étaient sous le contrôle hiérarchique de Bemba, mais à la disposition du comité de coordination qui opérait à Bangui. ‘’ A partir du moment où on ne parvient pas à démontrer ce lien hiérarchique, nous sommes dans les allégations de Moreno ‘’, a accentué le Sénateur. Ouvert le mardi 9 janvier, le procès en appel Bemba s’est poursuit jusqu’au 16 janvier à la Haye. Cet opposant au régime de Joseph Kabila a été coupable des crimes contre l’humanité, crime de guerre au terme du verdict rendu par la chambre de première instance, au sujet de l’intervention militaire de ses troupes en RCA.

 

La défense de l’accusé évoque le mal jugé concernant la mauvaise interprétation des éléments de preuve à décharge versés au dossier par les juges de première instance.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*