Jamais Kolonga n’est plus

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Jean Lema, mieux connu sous le sobriquet ‘‘Jamais Kolonga’’ a rendu l’âme, le week-end dernier, à l’âge de 80 ans,  à la suite d’un problème cardiaque.  Il avait des difficultés pour marcher parce que ses pieds étaient enflés.  La marche était devenue pour lui un véritable défi à relever à cause de son état de santé dégradant.

D’après nos sources, la mort l’a emporté, certes, (mais) faute de moyens financiers pour des soins appropriés. En attendant le programme officiel, le deuil est organisé en la résidence du défunt, sur l’avenue Banalia n°26 dans la commune de Kasa-Vubu.

Jamais Kolonga  fut attaché de presse de Patrice Emery Lumumba, premier Premier Ministre congolais, en 1961. C’est à ce titre qu’il avait pu annoncer, pour la première fois, l’indépendance de la RDC sur les antennes de la Radio nationale.

A l’époque,  il était aussi journaliste et rédacteur-speaker-traducteur à la Radio Nationale Belgo- Congolaise. Les Congolais reconnaissent en lui aussi la qualité d’un héritier nostalgique et culturel du père de la musique congolaise moderne, Joseph Kabasele dit Grand Kallé. Sa disparition affecte les fanatiques de l’African Jazz qui gardent encore un souvenir du meilleur ami du précurseur de la rumba. En 2014, Jamais Kolonga  a visité son ancien bureau à la Primature, réfectionné par l’actuel Premier Ministre Matata Ponyo. Lors de cette visite, l’ancien attaché de presse de Lumumba a connu une crise soudaine de complication respiratoire. Il a fallu un petit temps de répit. C’est ainsi que les policiers commis à l’entrée principale de l’enceinte de la Primature lui avaient offert une chaise, avant même d’accéder à l’enclos de la Primature.
L’Objectif /JD LP

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*