Jean-Goubald sur la scène à l’Hôtel de la Gombe

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

En concert le 20 novembre à l’Hôtel de la Gombe, Jean-Goubald, grande révélation du festival ‘‘L’Autre musique’’, également révélation de l’année 2002 de l’AMCO, est devenu un artiste incontournable de la scène kinoise depuis la sortie de son premier opus ‘‘Bombe anatomique’’.
Après quelques récitals à Matadi dans la province de Kongo Central, Jean-Marie Kalala Midjibu alias Jean-Goubald va retrouver son public de Kinshasa. Ce sera au cours d’un concert spécial vendredi 20 novembre, à 18 heures à l’Hôtel de la Gombe. Avec sa guitare en bandoulière, Jean Goubald s’investit à ‘‘réinventer’’ en silence la musique congolaise.

Son style se fonde sur sa voix chaleureuse, limpide, d’une technique inégalable, la pureté de sa guitare et ses textes qui conjuguent rimes et rires. C’est un artiste à thème. Dans ses chansons, l’artiste embrasse plusieurs thématiques. Allant des chansons d’amour, il évoque aussi avec humour d’autres réalités sociales.

Il dresse des fresques d’enfant soldat qui réclame d’aller à l’école tel que dans le morceau ‘‘Bayibi ngai bomwana’’ (littéralement : on m’a volé mon enfance), dans lequel l’artiste indexe des vendeurs d’illusions qui font miroiter aux jeunes un monde de rêve. Dans toutes ses sauces artistiques, il transmet ses aspirations pour une société meilleure, tissée sur des valeurs nobles.

Chaque mélomane se retrouve dans ses textes pimentés aux rythmes locaux et de la ‘‘world music’’. Les mélomanes sont captivés et séduits par sa verve oratoire digne d’un ancien du Collège Boboto. Dans la plupart de ses morceaux, il fait rimer amour et humour dont se nourrissent sa créativité et ses textes, empreints de spiritualité et de vérité.

L’artiste se coiffe sur la scène de plusieurs casquettes. En dehors de son talent de chanteur doublé d’instrumentiste hors pair, c’est aussi un humoriste remarquable. Il sait tenir le public en haleine à travers ses humours fantastiques. C’est alors qu’il a été sollicité par une entreprise brassicole de la place, pour s’illustrer en maître brasseur. Toutefois, il a plusieurs chroniques qu’il anime entre deux chansons en intermède.

Un parcours admirable

Après ses études secondaires, Jean-Marie Kalala Midjibu entre à l’Université de Kinshasa où il intègre l’orchestre le ‘‘Phacochère Music’’. Il collabore ensuite de très près avec de grands noms de la musique des deux rives du fleuve Congo, tels que Gérard Madiata, Rochereau Tabu Ley, Kalama Soul, Youlou Mabiala, Mbilia Bel, Tshala Muana, Mopero wa Maloba, le groupe Zaiko Langa-Langa et tout récemment Papa Wemba, Koffi Olomide, JB Mpiana et Werrason.

Dans son dernier opus ‘‘Norme’’, encore sur le marché, Jean Goubald invite les parents à éduquer les enfants selon les normes sociales.

Muyar/SHM/L’A

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*