Kabila booste dans les sondages populaires à Kinshasa

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le chef de l’Etat s’est refait une santé, depuis quelques jours, dans les sondages populaires de Kinshasa. A la base, plusieurs actions posées dans le secteur d’infrastructures, à Kinshasa comme dans les provinces du pays notamment au Haut-Katanga et au Nord-Kivu. Ces actions ont fait requinquer Joseph Kabila à quelques quinze mois de la présidentielle 2016. Dans les rues de la capitale, ces actions sont saluées même par les plus dubitatifs.
La dernière action du chef de l’Etat remonte au lundi 3 août, où il a inauguré la piste réhabilitée de l’aéroport de Goma, 2 665 mètres, par l’ONG Agro-action allemande (AAA) pour un coût total de 16 millions d’Euros.
Dans la ville volcanique, Joseph Kabila a également lancé les travaux de la modernisation et de la rallonge de la même piste de 400 mètres pour qu’atterrissent désormais les gros porteurs.
Une action saluée par le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, qui estime que la modernisation de cet aéroport permettra à sa province à celles d’autres de l’Est dun pays de se connecter à l’ensemble du monde.

Le chef de l’Etat a inauguré l’aéroport de Goma une semaine après les dix-huit locomotives neuves de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), à Lubumbashi. Ces engins dont le coût s’élève à plus de 31 millions de dollars américains ont été acquis grâce au financement de la Banque mondiale à travers le projet de transport multimodal. Pour l’administrateur délégué de la SNCC, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, l’arrivée de ces nouvelles locomotives a auguré de belles perspectives pour la relance de cette compagnie ferroviaire, après plusieurs années des difficultés.

Dans la ville cuprifère, Joseph Kabila avait profité pour lancer l’aéroport rénové de la Loano. La piste d’atterrissage de ce cet aéroport a été aménagée, la tour de contrôle construite et équipée ainsi qu’un bloc technique. Ces travaux ont été financés par la Banque africaine de développement et le gouvernement congolais, au travers la redevance Go Pass, pour un coût total de près de 65 millions de dollars américains. Deux entreprises chinoises ont effectué ces travaux de rénovation, à savoir: China First et Sino- Hydro.

Coup de massue à Kinshasa

Le président de la République a posé une action de grande envergure dans la capitale avec l’inauguration, le 20 juillet, de l’Hôtel du gouvernement congolais, un immeuble de neuf étages, qui abrite les ministères qui louaient des bâtiments auprès des privés.

Une action salué par bon nombre de Kinois qui voient à Joseph Kabila le souci de rattraper le retard et de laisser des empruntes pour rester dans les annales à Kinshasa, ville considérée à tort ou à raison comme le bastion de l’opposition.

‘‘Dans la vie d’un être humain comme celle d’une entreprise ou d’une nation, devenir propriétaire de son logement ou de ses bureaux est un signe évident de maturité qui inspire fierté, respect et considération’’ avait lancé le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba qui assurait l’intérim de son collègue des Infrastructures.

Selon lui, la RDC qui vient de fêter son 55e anniversaire d’indépendance concrétise sa maturité en cessant d’être locataire et en errance «avec l’inauguration de l’immeuble moderne qui va abriter quelques ministères».

La durée des travaux est de vingt mois pour un coût global de 41 millions de dollars américains, sur financement propre du gouvernement congolais.

Les Kinois n’oublient non plus l’inuguration en juin dernier, de l’aéroport international de N’Djili qui s’est doté d’une nouvelle aérogare modulaire internationale. Destinée aux vols internationaux, elle a été inaugurée simultanément avec la nouvelle tour de contrôle jeudi 25 juin par le chef de l’Etat, Joseph Kabila.

D’une superficie de 10 000 m2 et d’une capacité annuelle d’environ 1 million de passagers, il dispose de 17 points d’enregistrement au départ, 2 carrousels de livraison bagages et 10 modules assemblés conformes aux standards de l’organisation de l’aviation civile internationale.

Toutes ces actions, posées en l’espace d’un mois, a permis à Joseph Kabila de marquer les Congolais qui attendent maintenant voir le changement dans le secteur social (soins de santé, éducation et transports et autres).

Ibakucha Mayanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*