Kabulo Mwana Kabulo : ‘’ Mon grand chantier reste la formation’’

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

François Claude Kabulo Mwana Kabulo, journaliste à la RTNC a été désigné par applaudissement le 3 mars dernier  vice-président de l’UNPC/Kinshasa en remplacement de Monsieur Shamulolo. Votre rédaction a tendu la main au nouveau vice-président pour connaître son plan d’action et bien entendu les défis à relever.

L’Objectif :   Maintenant que vous êtes vice-président de l’UNPC/Kinshasa, quels sont les grands axes de votre mandat ?

François Claude Kabulo Mwana Kabulo : D’abord, je tiens à remercier tous les confrères et consœurs qui ont accepté de placer leur confiance en ma modeste personne. Vous êtes sans ignorer que notre profession est envahie par des moutons noirs (jeunes qui n’ont aucune qualification en arrivant dans la profession sans des notions fondamentales). La conséquence, ces moutons noirs s’exposent à des risques notamment la prison. C’est pourquoi, mon grand chantier et le premier sera la formation, le recyclage pour relever le niveau des journalistes. Concrètement, nous pourrons organiser des journées d’échanger où nous allons inviter des experts (anciens journalistes, juristes,..).

Quelle est la position officielle de l’UNPC sur les vidéos sextap ?

C’est un problème délicat qui a fait l’objet de discussions au cours de la dernière assemblée d’évaluation de l’UNPC/Kinshasa. Cette question sera également débattue au cours de la prochaine réunion du comité national de l’UNPC. Les intéressés seront entendus d’autant plus que certains affirment qu’ils étaient piégés ou sabotés. Des mesures conservatoires seront prises.  Cela servira des avertissements pour  d’autres confrères.

Les échéances électorales approchent, y-a-il des actions dans le sens de la formation des journalistes sur l’information électorale ?

J’ai trouvé le mandat en cours, il reste deux ans.  Les actions que j’ai présentées vont meubler les deux ans restants de manière à ce que le bilan soit positif. Vous savez que le bilan doit être justifié.

Quels sont les mécanismes pour le respect du code d’éthique et de déontologie du journaliste ?

Nous recommandons au journaliste la lecture : Maîtriser le code d’éthique et de déontologie du journaliste et les Statuts de l’UNPC. Bref, maîtriser tous les contours du métier. Et cela passe aussi à travers les formations, les séminaires et les recyclages. Il ne faut pas oublier que les journalistes sont les faiseurs d’opinion.

Pourquoi la majorité de journalistes n’ont pas la carte de presse de l’UNPC ?

C’est simplement par mauvaise foi. Le formulaire ne coûte que 3.000 francs congolais. Vous voulez devenir membre d’un club de foot, il faut acheter la carte de membre (licence), c’est pareil. S’il y a des problèmes, ce sera plus facile dans la mesure où vous êtes identifié par la corporation.

Quelles sont les relations de l’UNPC avec les autres institutions partenaires ?

Certes, je suis mal placé au niveau provincial. Mais, sachez que les relations sont au beau fixe. Je peux citer à titre d’illustration le CSAC qui abat un travail de titan en dépit des pressions qu’il subit. Parfois, le CSAC prodigue des conseils. C’est un organe important qui a besoin de beaucoup de moyens pour son fonctionnement.

Quelle démarche comptez-vous entreprendre pour rétablir les journalistes dans leurs droits spécialement quant à la rémunération ?

C’est un problème syndical. Cela relève aussi du contrat entre le journaliste et son employeur. La difficulté est que nous ne disposons pas des patrons professionnels et de surcroît néophytes. Ces derniers considèrent les organes de presse comme des ‘‘ligablos’’ (boutiques). D’ailleurs, même les journalistes se prêtent aux caprices des patrons de presse. Dans ces conditions, il s’avère difficile de mener  des actions. C’est pourquoi, les syndicats des journalistes doivent être forts pour contrecarrer les actions des patrons de presse. Sinon, on risque d’assister à un perpétuel recommencement.

Merci de votre disponibilité

C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par Jm Mawete et Nico Kassanda

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*