Kinshasa : Les bourbiers empêchent la circulation routière

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le bourbier situé au croisement des avenues Kasaï  et Tombalbaye, dans la commune de la Gombe  constitue un sérieux handicap pour la circulation sur ce tronçon. Pareil pour l’avenue de l’Université à la hauteur du Petit pont avant d’atteindre le Rond-Point Ezo.

 

Selon  les témoignages recueillis sur place, ce bourbier a commencé par une crevasse provoquée par une pluie torrentielle avant de s’élargir jusqu’à devenir un véritable obstacle pour les usagers de la route, l’entretien n’ayant pas suivi  pour supprimer le bourbier.

Plusieurs routes de la capitale sont en état de délabrement avancé, conséquence de  l’absence de l’entretien et de l’incivisme des riverains qui jettent les immondices dans les ouvrages d’assainissement. Ainsi,  on observe la divagation des eaux de ruissellement sur la chaussée. Nul n’ignore que l’eau est l’ennemi de la chaussée, détruit la couche de roulement avant d’entamer les couches de base et  la fondation de la route.

 

L’actuel ministre des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction ne cesse dans ses multiples interventions à travers les médias d’appeler la population au civisme routier afin de préserver les routes contre les délabrements précoces et garantir la durée de vie de routes.

 OS

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*