La Cacophonie totale au sein du FC Renaissance

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le dimanche dernier pour le compte de la 4ème journée du championnat de la Division I, le FC Renaissance du Congo est tombé face à l’AS V Club (0-2).

 

Cette défaite concédée lors de ce derby a démontré noir sur blanc que la cacophonie est totale au sein du team orange de la capitale. Au sortir du stade, sans aller par quatre chemins, les Fibo condamnent la gestion calamiteuse de leur cher président Pascal Mukuna.  ‘‘La défaite face à V Club, est la goutte qui a fait déborder le vase. La gestion est vraiment artisanale’’, a vociféré un Fibo au terme de la partie. Il a ajouté que le manque de professionnalisme au sein du club risque de coûter cher à l’équipe. Le pire est à craindre en cas d’une défaite dimanche prochain contre le DCMP.

Administration hyper chaotique

Il est à noter que le FC Renaissance fonctionne avec une administration hyper chaotique. Tenez ! Toutes les correspondances adressées au FC Renaissance ne trouvent jamais un des agents commis officiellement au secrétariat voire à la réception. Les gens se posent la question si cela existe réellement ? Le président du club est appelé à dissocier l’administrativement du club d‘avec l’église. Et puis faire le même exercice psychologique aussi.  De l’avis des observateurs, un club qui se veut grand et ambitieux doit passer non pas par des sociétés qu’on annonce en pompe ici à Kinshasa, mais surtout le professionnalisme  qui englobe entre autres, des contrats des joueurs, des entraîneurs bien entendus, une adresse et un secrétariat fort, une équipe  restructurée non pas gérée par un quidam, qui parvient à la manipuler comme ses propres habits.

Trésor Mukuna,le petit prince

 

C’est l’imbroglio la plus totale qui prévaut dans la grande famille de FC Renaissance du Congo. Trésor Mukuna dit ‘‘Le valable Pastoral’ se comporte en petit prince au sein de ce club, lequel a à peine deux ans d’existence.

Le fils du président de Coordination est à la base de la cacophonie qui règne au sein du team Orange de la ville de Kinshasa. Le valable est le paria, il peut agir comme bon le semble  comme si l’équipe était la propriété exclusive de son père. Personne n’est en mesure de dénoncer le comportement affiché par cet imposteur. Selon nos sources, Il serait à l’origine du départ  de deux coaches : Franklin Kimbongila et Eric Tshibasu. Jusque-là, les supporters ne s’en rendent pas compte dans la mesure où plus  rien ne va au sein de cette équipe engagée en Coupe de la CAF. La plupart des supporters ne maîtrisent pas la gestion de leur club.

 

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*