La célébration de la victoire des Léopards a fait polémique

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La célébration du sacre des Léopards au Championnat africain des Nations (CHAN) a été à la base des polémiques dans les cafés politiques à travers les rues de Kinshasa. Cette polémique a vu le jour lors du match de la rencontre opposant la RDC au Rwanda, lors des quarts de finale. Un parcours hors du commun pour les Léopards. D’une part, les militants de la Majorité se sont appropriés de cette performance du 11 national scandant le slogan ‘‘Wumela’’. Entendez, Kabila vie à jamais. D’autre part, les anti-Kabila, prennent d’assaut les rues de Kinshasa, chantaient à leur tour, ‘‘Yebela, mandat esili’’, une sorte de rappel à l’ordre au Chef de l’Etat, dont le mandant arrive à échéance en décembre de l’année en cours. Et cela au vu et au su des agents de l’ordre.

Une fête dans la psychose
Il en était de même au jour du sacre de la RDC, où les rues de Kinshasa ont été envahies par des policiers et camions de la Police anti-émeute. Ce qui a expliqué, selon certaines sources, que le retour des Léopards soit accompli avec célérité, questions de maintenir l’ordre. Cette démarche n’a pas rencontré l’assentiment de la population pour qui la présence des agents de l’ordre fut un gâchis pour la fête. Ce même slogan ‘‘yebela’’ était scandé contre toute personne qui tentait de l’empêcher à s’exprimer librement.
Finalement, le Gouvernement a tenté de corriger cela en demandant au Chef de l’Etat d’accorder qu’une sorte de carnaval motorisé soit organisé pour présenter les vaillants Léopards à la population pour les célébrer. Cette demande a été initiée par Denis Kambayi, ministre de la Jeunesse et des Sports lors de la réception qu’a donnée Joseph Kabila, Chef de l’Etat à l’équipe nationale au Palais de la Nation afin décerner des médailles à ses membres et payer des primes à ceux qui ont fait la fierté de la RDC.
Félicia Langa

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*