La rougeole fait déjà des morts RDC

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’épidémie de la rougeole s’annonce déjà en République Démocratique du Congo. La confirmation de cette information qui paraissait comme des simples rumeurs a été révélée à la Rédaction du journal l’Objectif par un haut cadre du Programme Elargi de vaccination (PEV) qui requiert l’anonymat. Pour celui-ci, l’épidémie, a atteint un niveau plus inquiétante dans la mesure où, 24 zones de santé sont touchées, avec 15 851 cas des malades enregistrés un total de 516 que compte toute la République. Selon cette même source, cette maladie virale a causé la mort à plusieurs personnes dont le chiffre provisoire jusqu’au mardi 16 juin s’élève à près de 200 morts. Cette maladie infectieuse s’est déclarée depuis le mois de janvier de l’année en cour dans les provinces de Kongo Central, Bandundu, Equateur, Katanga, Nord-Kivu et Sud-Kivu. Soucieux d’éclairer la lanterne de l’opinion sur situation, un spécialiste en rougeole abordée à ce même sujet a fait savoir que la variante d’âge des enfants touchés par cette maladie infectieuse est d’une année à 5 ans. Mais aussi de rare cas rencontré parmi des enfants de 6 à 9 ans.
Pour ce spécialiste, en dépit de la campagne de vaccination de routine, la propagation de cette maladie virale, a connu une vitesse inquiétantes suite à la mauvaise couverture des certaines zones santé. Il va plus loin pour die que la vaccination pendant les campagnes de masses, la non-maîtrise du dénominateur, l’insécurité, la malnutrition sont aussi des éléments qui contribue à cette persistance. Et aussi la démotivation des prestataires des soins, les difficultés logistiques, l’instabilité du personnel et enfin les groupes réfractaires (parents fétichistes, adeptes de certaines sectes, analphabètes) demeurent comme un grand obstacle à l’éradication rapide de la maladie. En outre il faut signaler que le ministère de la Santé Publique a déjà envoyé des équipes sur le terrain, lesquelles travaillent main dans la main aux côtés de Médecins Sans Frontières (MSF). Ces derniers ont pour mission primordiale de s’enquérir réellement des facteurs qui sont à la base de ces épidémies, qui se propagent en dépit des vaccinations de porte à porte. Par ailleurs le spécialiste en rougeole a préconisé une plus vite prise en charge effective des malades afin d’éviter une large propagation de la maladie aux provinces encore non touchés à savoir, Kinshasa, les deux Kasaï, le Maniema et la Province Orientale. Il sied de signaler que la réplique est déjà organisée dans les zones de santé de Gungu, Abuzi, Malemba-Nkulu, Kinkondja, Nyunzu, Kahele et Bunyakiri. Sur un total de 24 zones de santé touchées, notamment Luozi (Kongo Central) ; Gungu (Bandundu) ; Bikoro, Abuzi (Equateur) ; Malemba-Nkulu, Kashobwe, Kinkondja, Mukanga, Butumba, Bukama, Songa, Kinda, Nyunzu, Lubudi, Kasenga, Kabalo (Katanga) ; Mweso, Alimbongo, Pinga, Birambizo, Kayna, Karisimbi (Nord-Kivu) ; Kalehe, Bunyakiri (Sud-Kivu).
Antha Luango

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*