L’AFC convie les universitaires à contrecarrer les assauts de l’occultisme

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Academics for Christ (AFC), l’Universitaires pour Christ, a convié professeurs d’université, chefs de travaux, assistants et chercheurs sur la nécessité de contribuer à la résistance de l’église face aux assauts de l’occultisme, la déchéance morale croissante et l’athéisme pernicieux.

 

Et, ce en marge d’une conférence organisée samedi 8 avril au centre culturel Boboto, sous le thème ‘’ Ce que Dieu attend des universitaires ‘’. Selon André Nyembwe, professeur dans la Faculté de l’Economie de l’Université de Kinshasa et la Faculté catholique de Louvain et membre de l’AFC, la vision de cette structure permet d’approcher des hommes de Dieu pour encourager des échanges fructueux entre universités et églises. Une vision qui a pour vocation de fédérer les universitaires. Une plateforme qui permet d’être des canaux en vue d’avoir au maximum des leaders mués par la justice afin de transformer le milieu universitaire et le pays.

 

L’objectif poursuivi par AFC est de créer un lien entre la qualité de l’enseignement et le fait d’être chrétien. L’AFC a accordé la parole à plusieurs orateurs éminents serviteurs de Dieu à la fois universitaires à divers degrés, à s’adresser aux universitaires chrétiens sur ce que Dieu attend d’eux. C’est le cas de Ken Luamba, pasteur du centre missionnaire Philadelphie, et licencié en droit. Celui-ci a planché sur la perception idéale et réelle de l’universitaire congolais. Sociologue de formation et détenteur d’un master en théologie, Jean-Marie Lufika a fait le parallélisme entre la conciliation du leadership de la moralité dans le contexte académique et chrétien. Spécialiste de la théologie publique, le Docteur Daniel Aji Kawata a planché sur la qualité de l’enseignement supérieur et universitaire et le travail d’expansion du Royaume de Dieu dans la perspective de la théologie publique. Selon Kawata, pour parler de la qualité de l’enseignement, il faut remonter vers ses origines. Il a fait allusion notamment à la dialectique, rhétorique, l’idéologie épistémologique…Daniel Kawata a invité l’église à introduire des valeurs d’éthique dans l’éducation. Aussi élargir les enseignements de catéchèses en organisant des forums visant à renforcer l’éducation de l’enfant.

 

De son côté, le pasteur Sita Luemba, fort de son expérience d’aumônier universitaire et son expérience en missiologie, a évoqué le pourquoi et le comment du témoignage de Christ face aux contraintes des lois et règlements régissant l’enseignement supérieur et universitaire en RDC. A en croire Sita Luemba, témoigner Christ, revient à parler de Jésus-Christ selon Actes chapitre 1 verset 8. Plusieurs autres pasteurs, étudiants et serviteurs de Dieu, ont rehaussé de leur présence cette conférence annuelle.

Nico Kassanda

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*