Le calme avant la tempête

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La situation politique du pays paraît calme, en ce début du mois de mars, décrétée mois de la Femme. Mais, quelques indices font entrevoir quelques échauffourées entre les acteurs politiques qui, du coté de la Majorité comme de l’Opposition, auraient réservé quelques flèches dans leurs carquois. Selon nos limiers, la Majorité ne se veut pas vaincue dans son projet de glissement du mandat du Chef de l’Etat. En effet, elle s’arrime à la demande de Tshisekedi à organiser un dialogue, lequel débouchera sur une nouvelle transition dont il sera le conducteur, en sa qualité de  vainqueur des élections de 2011. Caricaturale, cette proposition ne manque pas de soutien du côté de la Majorité qui espère manœuvrer à travers ce dialogue pour exiger un tabula rasa et repartir à zéro. Pour cela, Tshisekedi qui aura remporté les scrutins de 2011, va diriger la transition de 2016 à 2018 et ne pourra plus se représenter, l’argument de l’âge aidant, à la prochaine présidentielle de 2018, fruit du calendrier électoral global négocié que souhaite exiger en contre partie l’Opposition. Tous les autres candidats, Joseph Kabila compris, peuvent concourir sur le même pied d’égalité. Seulement, l’Opposition ne veut pas entendre parler de Joseph Kabila, comme s’il s’agissait d’une affaire de personne. Et la Majorité n’a pas un autre candidat, jusqu’à preuve du contraire, et Joseph Kabila n’a pas désigné un dauphin. Dans l’Opposition, c’est Vital Kamerhe qui aurait le vent en poupe (sic), même si Moïse Katumbi, dont on ignore le positionnement aujourd’hui, serait plébiscité candidat des Occidentaux. L’Opposition congolaise, dans ses tergiversations traditionnelles, ne s’est pas donné une vraie ligne de conduite par rapport aux prochaines échéances électorales à venir. Les jours à venir nous réservent des vagues. A suivre.

Bato’a Mikuse Makambo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*