Le CNP et le CICR lancent le sport paralympique en milieu universitaire

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Comité national paralympique congolais (CNP) en collaboration avec le Comité international de la Croix rouge (CICR) ont a lancé samedi 09 décembre dernier, le sport paralympique en milieu universitaire dans quelques provinces de la RDC.

 

A Kinshasa, l’activité a  été lancée à l’Institut Supérieur de Commerce (ISC) dans la commune de la Gombe. Le thème choisi est ‘’Participation durable pour une société inclusive’’. Au programme, une conférence débat a été organisée après exhibition des athlètes sur le terrain de basket de cet institut de plusieurs disciplines notamment le basket sur fauteuil avec le président Gege Kizubanata, le volleyball assis, l’athlétisme et le para badminton.

 

Pourquoi choisir les milieux universitaires ?  La présidente du CNP, Betty Miangindula répond : ‘’ Cette journée est célébrée dans le but de sensibiliser la communauté universitaire sur le sport paralympique, partout ailleurs dans le monde entier et c’est au sein des universités qu’on forme les grands athlètes. C’est pourquoi, nous avons commencé à introduire le sport paralympique en milieu universitaire et cela s’étendra sur tous les établissements de l’ESU.  Pour cette journée dédiée aux personnes vivant avec handicap, le Dr Betty M. n’a pas manqué un message pour la population congolaise toutes catégories confondues, nous sensibilisons toute la communauté congolaise pour qu’elle prenne en considération les personnes vivant avec handicap. Il faut que la communauté puisse accompagner les personnes vivant avec handicap à pratiquer le sport car grâce au sport, on peut atteindre l’objectif poursuivi par cette journée. C’est aussi l’une des raisons qui nous ont poussés à choisir les milieux universitaires.

 

De son côté, le vice-président du CNP, Raphaël Lududu Lomami, lance un S.O S à l’État congolais. Nous demandons, au gouvernement de participer, comme il le fait dans d’autres fédérations congolaises. Nous éprouvons vraiment de difficultés pour faire fonctionner le CNP normalement, c’est avec les moyens de bord que nous parvenons en s’en sortir. Nous cherchons même les partenaires. Il n’y a que le  CICR qui vient à notre rescousse. Que les partenaires viennent nous soutenir pour payer même les billets des athlètes afin qu’ils puissent participer dans des différentes compétitions.

 

Jolga Luvundisakio

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*