Le comité Okayis entretient le désordre au Marché d’œuvres d’art de Royal

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le comité Okayis a prouvé ses limites dans la gestion du marché d’œuvres d’arts de Royal, à Kinshasa. Installé depuis plus de deux ans, cette équipe brille par ses incohérences et actes anticonstitutionnels.
Interrogés, les vendeurs de ce lieu de négoce accusent ce comité d’entretenir le tribalisme et le népotisme au lieu de jouer au rassembleur.
Des analystes politiques et sociaux tirent la sonnette d’alarme et appellent le bourgmestre de la commune de la Gombe, Dolly Makambo de remettre de l’ordre dans ce marché.
‘‘Nous n’avons pas le droit de s’exprimer dans ce marché, où les dirigeants distribuent des sanctions sans le moindre respect du règlement qui régissent les marchés de Kinshasa. Il est temps que le bourgmestre agisse et mette fin à cette anarchie’’, a souligné un vendeur sous couvert d’anonymat.
Ce dernier accuse par ailleurs le comité de gestion de ce Marché d’imposer des amandes forfaitaires aux vendeurs.
Au lieu de chercher l’unité pour faire face à leurs problèmes, ce comité excelle dans des divisions.
Ces vendeurs d’arts n’ont pas de place fixe, où écouler leurs produits. En août dernier, ils ont été chassés de la place Royal, en face de l’hôtel du gouvernement. Un monument a été édifié à la place où se tenait leur marché. Il s’agit d’un nouveau délogement de ce marché qui est déjà passé par les Galeries présidentielles, l’immeuble Botour et la Gare centrale, en face de l’Onatra. En errance depuis, ces quelque 600 vendeurs plaident pour une installation définitive par les autorités urbaines.
Faute de place, certains vendeurs ont étalé leurs produits au sol derrière l’enclos de Maisha Parc. D’autres restent debout sur leur ancien emplacement, en attendant de potentiels clients.
Ibakucha Mayanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*