Le CPPS en campagne contre les violences sexuelles faites aux filles et femmes mal entendant

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Centre de Production des Programmes et Supports de sensibilisation pour Sourds (CPPS) multiplie des stratégies en faveur des personnes mal entendant. Cette structure œuvrant contre la discrimination des personnes mal entendant en RDC a lancé, depuis mardi 17 février 2015, une campagne de sensibilisation de la population, particulièrement de la communauté sourde sur les violences sexuelles faites aux filles et femmes.

Organisée en deux phases, cette campagne de sensibilisation a débuté par une formation d’animateurs venus de différentes organisations des sourds de Kinshasa qui se tient au Centre Liloba dans la commune de Lemba. La seconde phase consistera à la descente sur terrain des différents animateurs.

La première phase qui a commencé le jour du lancement, a réuni pendant 4 jours des participants composés des personnes mal entendant et entendant. Au cours de cette formation, les futurs animateurs ont bénéficiers des notions sur les violences sexuelles faites aux femmes et filles mal entendant ainsi que les techniques de sensibilisation.

Cette campagne a été initiée après que le CPPS ait constaté que les personnes mal entendant de la RDC sont souvent oubliées dans différents programmes de sensibilisation organisées à travers le pays. Il s’agit des campagnes de santé, de civisme et autres. ‘‘Les sourdes ont aussi droit à une bonne information comme toute autre personne’’, a lâché d’un air triste un membre du comité d’organisation. A travers cette initiative, le CPPS veut briser les obstacles en rapport avec la communication et l’information des sourds.
Lors de l’ouverture, les enseignements ont été focalisés sur les caractères spécifiques des questions liées aux violences sexuelles. Pour bien appréhender ces notions,  il a été question de ressortir ensemble les différents concepts de base sur les violences sexuelles avant de proposer les signes adaptés pouvant faciliter une meilleure communication durant la campagne proprement dite. Sans tabou, l’intervenant est revenu sur différentes formes des violences sexuelles. La notion de la prise en charge des victimes est également inscrite au menu de cette formation. La formation comprendra essentiellement trois modules, à savoir: ‘‘Langue des signes et violences sexuelles’’, ‘‘Violences sexuelles et prise en charge des victimes’’, et ‘‘Les techniques d’animation pour public sourd et malentendant’’.

C’est à l’issue de cette étape que les animateurs seront confrontés à la réalité de terrain aux côtés de la Compagnie théâtrale Mabin’a maboko, un des programmes du CPPS qui proposera son spectacle intitulé  Biso pe toboyi . Au total, dix représentations sont prévues dans deux communes de Kinshasa, notamment Kimbanseke et N’Djili. Une belle manière pour le Centre de production des programmes et supports de sensibilisation des sourds de contribuer à la prévention des violences sexuelles faites aux femmes et jeunes filles sourdes  malentendantes à Kinshasa.

Le CPPS a été créé en 2009 à l’initiative de Freddy Mata après une étude menée en 2008 dans le cadre de son mémoire de licence à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC). Finaliste en Communication sociale, Freddy Mata a travaillé sur la problématique de la sensibilisation des sourds lors des élections de 2006 en RDC. Ce mémoire de fin d’études a récolté un franc succès et a occasionné la création de CPPS.

A travers sa branche théâtrale, ‘‘Mabin’a Maboko’’, le CPPS a organisé plusieurs activités culturelles de renommée internationale à l’image de la 1ère édition du festival  Handicap Alternative tenu en décembre 2013 concomitamment avec le festival de la 4ème édition du festiaval Off Off’’. Cette grande fête culturelle a connu la participation de la Britannique Ruth Gould, professeur et Directrice artistique du festival DaDaFest en Grande Bretagne. DaDaFest est un organisme artistique innovant des personnes sourdes et mal entendant ayant son siège à Liverpool en Grande Bretagne. Le savoir-faire et le professionnalisme du CPPS a dépassé les limites des frontières congolaises. Sa compagnie théâtrale Mabin’a Maboko a été invitée plusieurs fois dans des manifestations culturelles à l’étranger où elle a laissé des bonnes impressions.  Cette campagne lancée est rendu possible grâce à l’appui financier de l’ambassade du Canada.

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*