Le marteau et l’enclume

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Kengo wa Dondo devra dégoupiller la grenade qu’il a désamorcée en janvier. C’est à lui d’organiser une nouvelle session extraordinaire, déjà ce 10 août, pour donner à la CENI la répartition des sièges aux locales et provinciales, après l’échec de la session extraordinaire de juillet. Irrégulière, inconstitutionnelle, pour l’Opposition, elle est la bien venue pour la Majorité qui possède certes les tenants et les aboutissants de la chose. L’Objectif est de donner au vote une légitimité car 13 abstentions et 2 votes négatifs ne constituaient pas une vraie assise rassurante pour un sujet aussi sensible que la répartition tant attendue des sièges par les partis politiques pour monter des stratégies électorales. ‘‘Cacophonie au Parlement’’, c’est le cas de le dire, écrivait notre confrère Le Potentiel. Et l’Opposition en fait déjà ses choux gras en invitant ses membres au boycott de ladite session. Un bras de fer perdu d’avance mais qui laissera certes des plumes, de part et d’autre de piètre gotha politique congolais. Et la mesure en est donnée par les chômeurs, ces politiciens qui disent à la fois une chose et son contraire, particulièrement de l’Opposition, et selon des circonstances. Lorsque la politique est considérée comme un raccourci pour s’enrichir sans cause, qui peut écouter le cri d’alarme du peuple dont la misère ne fait que monter ?
Bato’a Mikuse Makambo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*