Le Ministère du Genre octroie un agrément à l’ONG ACAS

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le ministère du Genre, Famille et enfant vient d’octroyer un agreement définitif et un avis favorable à l’ONG ’’Action chrétienne d’assistance’’(ACAS). Ces deux documents de référence vont permettre à cette association de mener ses actions en toute legalité. Notamment, assurer l’encadrement des femmes veuves considérées comme étant des êtres vulnérables, dépourvues de soutien au sein de la société. Ces deux documents de référence ont été remis à Esther Tshoba, présidente de cette structure par Jacqueline Lofulo, représentante du Ministre de Genre, Famille et enfant. C’était au cours de la célébration de la journée internationale des veuves organisée le mercredi 23 juin au siège même de cette structure, situé dans la commune de Kasa-vubu. Jacqueline Lofulo a, au nom du Ministre du Genre, rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat qui place la politique de l’assistance vulnérables parmi ses priorités.

Intégrer la veuve dans la société

Célébrée sous le thème de l’autonomisation de la femme avec comme sous-thème ‘’La protection des droits de la femme veuve et de ses biens’’, cette journée a permis aux veuves de connaitre leurs droits fondamentaux au regard des dispositions juridiques. C’est dans ce cadre que l’ACAS s’est assigné comme objectif de soutenir moralement, matériellement, judiciairement et spirituellement les veuves ainsi que les personnes de 3ème âge, en luttant pour leur réinsertion sociale. Esther Tshoba a interpellé la conscience des acteurs de la justice de trancher la cause des femmes veuves avec droiture et partialité. Car, celles-ci sont victimes des injustices lorsqu’elles comparaissent devant la justice. Entant que pasteur, Esther Tshoba a exhorté les veuves à ne pas croiser les bras mais à pouvoir se lever pour devenir des entrepreneurs et être utiles dans la société. Dans son exhortation tirée du livre de Jacques chapitre 1 au verset 17, présidente de cette ONG a indiqué que la veuve a droit de bénéficier d’une entière protection de ses droits ainsi que de ses biens. ‘‘ Lorsque le mari décède, la famille s’accapare de tous les biens du ménage avant de renvoyer la femme à la belle étoile. Ce qui constitue des blessures intérieures chez les veuves’’, a-t-elle dénoncé, et d’ajouter qu’avec la connaissance de ses droits, ces genres de pratiques seront banni dans notre société. La députée Marie Ange Lukiana qui a également pris une part a cette cérémonie, s’est dite heureuse de voir les nations-unis s’impliquer pour la cause des veuves. Elle a exhorté les femmes ayant pris part à cet événement, d’être des interlocutrices auprès de toutes les veuves du pays. Elle a émis le vœu de voir l’ACAS, devenir un partenaire à part entière du Ministère du Genre, de la Famille et enfant. L’honorable Lukiana a également priée ces femmes à s’approprier de toutes les lois du pays relatives à leurs droits pour leur permettre de se défense valablement.’’ Nous sommes en train de réaménager le Code de la Famille au Parlement ’’, a indiqué Lukiana. Ont participées a cette célébration non seulement les femmes veuves venues de toutes les provinces du pays, mais aussi et surtout celles de la diaspora.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*