Le pouvoir guérisseur de l’ail

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

De nouveaux essais sont constamment conçus pour valider les nombreuses et merveilleuses vertus attribuées à l’humble gousse d’ail. En Europe cela fait des siècles qu’on utilise des sirops contre la toux basés sur les pouvoirs curatifs de l’ail.
➔ Partout en Europe, pendant la première guerre mondiale, on utilisait l’ail pour traiter le typhus et la dysenterie. Il était aussi commun dans les hôpitaux où il servait d’antiseptique pour empêcher que la gangrène et la septicémie ne s’installent dans les blessures pendant le combat. L’ail a été utilisé selon des centaines de manières différentes pour guérir et soulager.
➔ En Angleterre ainsi qu’en France l’ail était utilisé en de si nombreuses manières pour guérir qu’il fut surnommé l’antidote du pauvre. Les ouvriers français hachaient une gousse d’ail et l’ajoutaient à une tasse d’eau pour soulager le stress et la tension nerveuse ainsi que pour favoriser une bonne santé.
➔ En Russie, des recherches scientifiques ont été faites parmi les plus intenses sur les bienfaits de l’ail en tant que médicament. Son emploi est si courant, que l’ail est souvent surnommé la « Pénicilline Russe ». Dans les campagnes, où les médicaments modernes sont parfois difficiles à obtenir, l’ail est souvent utilisé pour des maladies que d’autres cultures souhaiteraient traiter à l’ai de la pénicilline.

➔ Au Japon, des chercheurs médicaux ont récemment trouvé que l’ail peut agir contre le virus responsable de la grippe.
Un aperçu des maladies pouvant être traité à l’ail
• Le Cholestérol, • Le Stress, • la fatigue, • troubles cardiaques, • la tension artérielle, • les rhumes et autres infections, • la tuberculose, • les infections de la gorge, • troubles de l’artère coronaire, • l’artériosclérose, • la méningite, • le sida, • les tumeurs cancéreuses, • le cancer du sein, • le cancer de l’estomac, • le cancer de la vessie, • le cancer d’origine chimique, et • le cancer en général, • les virus de l’herpès, de la grippe et du rhume.
Très utile pour traiter :
La fièvre, les abcès, les plaies et blessures infectées, les éruptions cutanées et les taches, la lèpre, les rhumatismes, l’arthrite et la goutte, la sciatique et autres douleurs du dos
Recommandé en tant que remède pour :
Faciliter la digestion, gonflement et crampes abdominales, constipation, dysenterie, hémorroïdes, vers et parasites intestinaux
Très utilisé pour ceux qui souffrent de :
Maux de tête et d’oreille, épilepsie, paralysie, urine ou règles trop abondantes, dilatation de la rate, troubles de la vésicule biliaire ou du foie.
Très bon remède pour ceux atteints de :
Toux et rhumes de cerveau, bronchite et manque de souffle, coqueluche, phtisie, infection ou congestions des sinus, vers et verrues.
Autres maladies en général :
vertige, craquelures et démangeaisons des pieds, morsure d’un chien enragé, grain de beauté, calmer les nerfs et soulager une dépression modérée, diarrhée, dysenterie, calvitie, pour les cheveux, insomnie, maux de dents, indigestion, gaz intestinaux, maux d’estomac, faciliter la digestion et empêcher la flatulence, saignement de nez, nez bouché, laryngite, gorge congestionnée et enrouée,, amygdales enflammées, pour vous sentir jeune et plein de vitalité, pour rester sain, malaises dus à une gueule de bois.
Voici quelques recommandations
Parfois l’ail peut s’avérer plus efficace que la pénicilline.
Il semble que chaque année, de plus en plus de variétés de microbes résistants aux médicaments se développement.
Heureusement un milligramme d’allicine, un important composé de l’ail,
semble pouvoir faire le travail d’environ 15 unités de pénicilline.
LES MAUX DE TÊTE
• Une soupe à l’ail et au poulet soulage rapidement les douleurs dues à une gueule de bois.
• Pour soulager les malaises dus à une gueule de bois, boire à petites gorgées, une tisane bien chaude à l’ail dans laquelle vous aurez mélangé une pleine cuillerée à soupe de miel.
• Pour un mal de tête; buvez lentement une tasse de tisane à l’ail bien chaude. Pendant que vous sirotez la tisane, massez la base et l’articulation de chaque pouce.
LA DIARRHÉE
• Pour guérir, manger plusieurs gousses d’ail fraîches.
• Pour soulager la diarrhée, siroter, toutes les heures ou aussi souvent que nécessaire, 1/2 tasse d’un fortifiant à l’ail mi-fort.
• Soulagez la diarrhée à l’aide d’un mélange de 1 gousse d’ail haché et 1 cuillerée à café de miel. Prendre ceci 1/2 heure et 1 heure après les repas.
• Arrêtez la diarrhée à l’aide de riz et d’eau à l’ail et au miel. Peler 3 gousses d’ail et les faire bouillir avec 1 tasse de riz brun dans 10 tasses d’eau pendant 25 minutes. Passer au tamis, et mettre le riz et l’ail de côté. Ajouter 1/4 de tasse de miel à l’eau du riz et en boire 1/2 tasse lorsque nécessaire.
ESTOMAC
• Apaisez un estomac barbouillé en sirotant du lait tiède contenant quelques gouttes de jus d’ail.
• Pour empêcher l’indigestion, en fin de repas prendre une tasse de tisane à l’ail adoucie d’1/2 cuillerée à café de miel, ajouter 1 cuillerée à café de vinaigre de cidre pour la rendre plus forte.
• On peut soulager les maux d’estomac en prenant une 1/2 tasse de yaourt contenant 1 gousse d’ail haché.
• Pour faciliter la digestion et empêcher la flatulence, boire une tasse de tisane à l’ail après les repas. Pour plus d’efficacité, y faire fondre un petit carré de réglisse.
• L’ail rôti es très bon pour empêcher les gaz. Il suffit d’envelopper des têtes d’ail dans du papier alu et de les passer au four (à 175°) pendant environ 3/4 d’heures. Dégagez l’ail ramolli de chaque gousse pendant qu’elles sont encore tièdes. Servir avec un brin de persil.

L’Objectif

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*