Le RASSOP maintient la marche du 30 novembre

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après son séminaire tenu du 20 au 21 novembre 2017 tenu à Kinshasa, Le Rassemblement aile/Limete insiste sur la nécessité de débloquer le processus électoral en organisant les prochaines élections sans Joseph Kabila, la réforme de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

 

Pour le Rassemblement des forces politiques acquises au changement (RASSOP), les conditions convenues dans l’accord de la Saint-Sylvestre notamment les mesures de décrispation politique doivent être impérativement appliquées.

 

En effet, lors de la signature de l’accord de la Saint-Sylvestre sous les auspices des évêques de la CENCO, les parties prenantes à ces assises étaient convenues pour la mise en place des mesures de décrispation politique qui demeuraient l’une des conditions à l’application de cet accord. Ces mesures prévoyaient entre autres, la libération des prisonniers politiques notamment Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Huit Mulungo et le retour des exilés politiques Katumbi Chapwe, Floribert Anzuluni pour ne citer que ceux là.

 

Ce regroupement politique de l’opposition appelle le Chef de l’État Joseph Kabila à ne plus engager le pays à partir du 01 janvier 2018. “Ayant refusé d’appliquer l’accord de la Saint Sylvestre qui lui a accordé une légitimité consensuelle d’un an jusqu’au 31 décembre 2017, Monsieur Joseph Kabila ne sera plus fondé à demeurer à la tête de l’Etat congolais ni à l’engager tant ‘à l’intérieur qu’à l’extérieur du Pays à partir du 1er janvier 2018” indique le communiqué de presse signé par Félix Tshisekedi ce mercredi 22 novembre 2017. Le Rassemblement du tandem Tshisekedi-Lumbi estime que le calendrier électoral publié par la CENI le dimanche 5 novembre 2017 n’est pas consensuel. Selon lui, il viole la Constitution et l’accord du 31 décembre 2016 “La publication de ce calendrier n’est ni la condition suffisante ni la garantie de la tenue effective des élections démocratiques crédibles”, souligne-t-il.

 

Par la même occasion, ce regroupement politique de l’Opposition dit maintenir la pression sur le régime du Président Kabila, poursuit-il son programme de mobilisation du peuple congolais en l’appelant à participer activement et massivement aux manifestations pacifiques qu’il organise jusqu’au 31 décembre 2017 comme l’exige l’article 64 de la Constitution. “Dans ce cadre, le Rassemblement organise le jeudi 30 novembre 2017, des marches populaires à Kinshasa et dans les grandes villes des provinces” annonce-t-il.

Clemuamul

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*