L’église catholique célèbre ses évêques

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Nommés évêques auxiliaires de Kinshasa par le pape François depuis le 31 dernier, messeigneurs Jean-Pierre Kwambamba, évêque de Kenge et Donatien Bafuidinsoni prêtre de jésuites, ont été présentés hier à la communauté catholique de Kinshasa au cours d’un grand culte célébré par le Cardinal Laurent Monsengwo Pasynia, à l’esplanade du Palais du Peuple. C’est par millier que les fidèles catholiques, ont pris d’assaut la cour intérieure du Palais du Peuple pour commémorer les nouveaux évêques
Les messeigneurs Jean-Pierre Kwambamba Masi et Donatien Bafuidinsoni Malolo, respectivement prêtre du diocèse de Kenge et de Jésuites, viennent d’être promus évêques auxiliaires pour l’archidiocèse de Kinshasa. Ces deux personnalités religieuses ont été sacrées et intronisés au cours d’une cérémonie eucharistique faite par le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, dimanche 7 juin à l’esplanade du Palais du peuple. C’était en présence de plusieurs autres évêques, prêtres, religieux et religieuses, fidèles catholiques ainsi que les autorités politico administratives. Les deux nouveaux évêques ont donné leurs consentements au cardinal Monsengwo qui voulait requérir d’eux une acceptation libre et sincère pour œuvrer dans la moisson du seigneur. A la lumière de l’évangile de l’Apôtre Saint Jean, le cardinal a rappelé à ces nouveaux collaborateurs, la mission qu’il leur assigne le seigneur, à savoir annoncer l’évangile à temps. Les promus ont un parcours élogieux au sein de l’église catholique. Ils viennent ainsi augmenté à 4, le nombre d’évêques auxiliaires que compte l’archidiocèse de Kinshasa. Il faut noter que cette ordination épiscopale coïncide avec le 35ème anniversaire de l’épiscopat du Cardinal Laurent Monsengwo, ordonné en 1980 au palais du peuple par le pape Jean Paul II et la fête du saint sacrement.

Homélie
Dans son homélie, le consécrateur principal a rappelé aux deux évêques auxiliaires la mission épiscopat d’annoncer l’évangile à temps et à contre temps. Il les a exhortés à la patience et l’amour de servir le Seigneur et leurs autres. Aussi leur rôle qui consiste à protéger les troupeaux du seigneur par la connaissance et la maitrise des brebis pour qu’ils les conduisent avec sagesse et discernement pour la gloire de Dieu. Monsegwo a expliqué aux deux personnalités religieuses les règles de jeu. Il les a invité à cultiver le sens de beaucoup de compréhension, de tendresse et de miséricorde pour les faibles et ceux qui s’égarent. Car, tout le monde est entouré des faiblesses, a dixit Monsengwo, ajoutant. ‘’ Nous sommes appelés à éclairer les fidèles de la lumière du Christ ‘‘. Ce dernier les a également invités à porter la croix et à se familiariser avec l’expérience de la croix. Expliquant le rôle que doit jouer un évêque auxiliaire, Père Roger Wawa, a indiqué que celui-ci assiste l’évêque ordinaire et contribue à ces certaines charges précises dans la gestion du diocèse. Il s’en est suivi le moment de recevoir le saint esprit, l’anneau, la mitre ainsi que le bâton du pasteur.

Parcours
Jean-Pierre Kwambamba est né le 9 aout 1960, à la mission catholique de Ngi, à Kenge, dans la province du Bandundu. Il a reçu son baptême le 14 juin de la même année et ordonné prêtre le 17 aout 1986 à Bandundu-ville. Après ses études primaires et secondaires au petit séminaire Saint-Charles Lwanga de Kalonda en 1973, l’évêque Kwambamba a embrassé des études philosophiques au Grand Séminaire Saint-Augustin de Kalonda. Par après, il étudia la théologie au Grand Séminaire diocésain de jean XXIII de Kinshasa (1982-1985). Avant de se rendre à Rome à l’institut de liturgie Saint Anselme en 1987-1992 où il obtint sa licence et le doctorat en liturgie. Du retour au pays, Jean-Pierre Kwambamba a enseigné au petit Séminaire Saint-Charles Lwanga de Kalonda, ensuite a été vicaire général et Recteur au Grand séminaire régional de théologie Saint-Cyrien de Kikwit en 1998. La promotion l’a trouvé à Rome où il a été rappelé depuis 2004 au dicastère du culte Divin et à la discipline des sacrements. Donatien Bafuidinsoni Maloko est né à Mai-Ndombe, dans la province du Bandundu, et ordonné prêtre le 18 juillet 1993 à Kimwenza. Bafuidinsoni a fait la profession solennelle chez les Jésuites le 24 mars 2001. A noter aussi qu’après ces études secondaires au collège Bonsomi de Kinshasa, il fait son noviciat à Cyangugu au Rwanda (1978-1983). Il entreprit ses études de philosophie à Kimwenza et à Lubumbashi avant de poursuivre avec la théologie à Nairobi au Kenya et à Rome. L’évêque auxiliaire Donatien Bafuidinsoni est détenteur d’un diplôme de doctorat en droit Canon de l’Université pontificale grégorienne. Il a assumé plusieurs fonctions entre autres : délégué du père provincial pour la formation des jésuites en province. Avant sa promotion, il était Conseillé en charge des questions juridiques de l’archidiocèse de Kinshasa.
Nico Kassanda

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*